Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5716
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Jeu 30 Juil 2015, 09:43



Le vent soufflait fortement en cette matinée. Il s'était rendu sur Oakspring pour s'y détendre apparemment, lui, sa canne à pêche et sa gitane roulée d'une manière hâtée en bouche. L'homme qui observait le vide de la rivière n'avait autre nom que North Shannon.
Un ancien Lieutenant de l'Armée Américaine, fervent défenseur de son pays, aimé et apprécié de tous. Cet homme en particulier, n'avait aucune raison réelle de se trouver là, en dessous de cette colline qu'il connaissait tant et dont trois tombes ornaient désormais le chêne à côté de cette vieille bâtisse en bois.

Son pickup, toujours inchangé, possédait toujours ce même Remmington, et ce même dogtag qu'il gardait comme un souvenir profond. En cette même matinée, il avait accepté une fatalité qu'il considérait superficielle. Les démons du passé méritaient un exorcisme dans les règles de l'art.







County Connetion.:
Le compteur affichait la valeur sûre de 149km/h. North poussait son pickup dans ses retranchements alors qu'il se grillait une cigarette roulée négligemment de l'autre main. Le long de sa route se trouvait Oakspring River, bordée par les très nombreux panneaux d'indications. Blueberry, Palomino, Montgomery ou Dillimore, ces quatre destinations ne semblaient plus qu'appartenir aux vieux rêves de North. Son dogtag branlait par les bourrasques traversant l'habitacle, pendu au rétroviseur. Il se contentait de regarder au travers des vitres teintées de ses RayBan alors qu'on pouvait l’apercevoir relever les yeux vers le rétro. Il constatait un homme tout aussi moins âgé que lui, se tenant le bras droit qui pissait alors le sang. Le con s'était pris une voire plusieurs balles, mais il riait, buvant alors une immonde gorgée de Jack.D.

Oy' Tyler. Dégueulasse pas la plage arrière.
- Héhé! Putain d'merde mon pote! C'était un sacré coup!


North ne parlait pas beaucoup comparé à son passager. Il n'avait pas besoin de parler d'ailleurs, c'est ce qu'il pensait. La sagesse s'acquiert par le silence et l'accomplissement de chacun de ses désirs. Si par exemple il décidait de vouloir tirer un coup le soir, à s'en laisser des marques sur les genoux, c'est ce qu'il ferait. Tyler était lui aussi comme ça. C'est certainement la raison pour laquelle c'était l'une des seules personnes que fréquentait North en dehors de la maison. Tandis qu'une première voiture venait à les rattraper, il poussa son pied à en tordre l'accélérateur, grinçant des dents à sa constatation.

Tss' c'pas bon ça North! Si ça continue, on finira mal!
- Sans déconner Tyler, je ne pensais pas à cette finalité.
- Bah j'te le dis!
- Continues d'appuyer sur ta plaie.
- C'que je fais!
- Rends toi utile alors, prends mon fusil et fais toi plaisir.


Néanmoins, au niveau du comportement, la différence était palpable. Tyler faisait parti d'un MC (Motorcycle Club) avant qu'il n'en vienne à mettre les voiles, sentant ce dernier se dissoudre lentement. Quelqu'un de vif et dont l'humour ne manque pas à sa personnalité. L'esprit de famille et des amis, amoureux de la route, et tout le bordel qu'en suivait les hauts gradés d'un MC. North quant à lui, s'est sorti d'une dépression majeure trois ans avant son retour sur Los Angeles. Un mec qui aux premiers abords semble calme, et qui pourtant sera le premier à rentrer dans le tas avec un rire qui lui est propre. Une carrure digne de sa carrière de militaire et un avis réservé quoique négatif sur le terme "famille". Pour lui, il n'en a plus, et si la dernière encore en vie venait à croiser son chemin, seul la balle se logeant certainement dans son crâne la saluerait.

C'est d'ailleurs à ça qu'il pensait lorsque les impacts se formaient sur la carrosserie de son pickup, au son des coups de feux qui cinglaient le long d'OakSpring County.

Les pneus hurlaient à la mort durant le virage longeant cet endroit familier où North vivait auparavant. Les bruits des tirs devaient effrayer les poissons, ce qu'il pensait alors, vu qu'ici, c'était son coin de pêche favoris. Ca le faisait chier d'ailleurs, on pouvait le savoir à la manière dont sa roulée se consommait. Une balle traversa le long de l'habitacle du véhicule, venant terminer sa trajectoire bien plus loin que le pare-brise. Il s'était orné d'un impact bien plus gros qu'on aurait pu le penser. Sur le coup, il réfléchissait à la manière dont il allait se tirer de là, fouillant dans sa boite à gant en cherchant son Glock 22.
A s'y méprendre, le Glock est l'arme de poing de prédilection. Un chargeur grande capacité pour une précision au tir sans pareils. Puis, North s'annonça alors:

Tyler?!
- Ouais!
- Accroche toi! J'aimerai pas que tu finisses la tête au travers du pare brise!
- Reçu!


La berline les avait sauvagement rattrapé, ce à quoi le conducteur répondit en priant un dieu inconnu. Il pila d'un coup sec, espérant que ses pneus le maintiennent sur la bonne trajectoire. Le choc fut brutal, les pares-choc du pickup s'était drastiquement enfoncé dans la carrosserie alors que la berline succombait à la différence de poids. Qui plus est, North n'avait pas d'airbags dans le véhicule, comparé à la berline qui assomma certainement les deux hommes à l'avant. Ils n'étaient que deux d'ailleurs.

Fire Extention.:
Les deux véhicules à l'arrêt, North et Tyler furent les premiers à descendre. La terre est relativement basse quand on est sonné comme ils pouvaient l'être. Néanmoins, ils s'avançaient face au résultat d'une idée, bien que dangereuse, qui s'avérait néanmoins concluante. L'ancien Lieutenant levait alors le Glock en direction du véhicule, mais il ne tua pas les hommes en son sein, non. Ils étaient déjà bien assez sonné comme ça. Il gaspilla quatre balles, pour chaque pneu. Remontant dans le pickup au cul enfoncé, et reprenant le trajet initial. Une minute leur suffi pour perdre de vue la berline qui était certainement toujours à l'arrêt. S'arrêtant sur Dillimore pour rejoindre l'arrière du jardin d'une petite maison dont la simplicité faisait le charme de cette petite ville. A l'arrière, ils y trouvèrent une cave dans laquelle ils étaient entrés, constatant les restes militaires et une salle où North dépensait son temps et ses envies à jouer seul au billard, aux fléchettes, aux lancés de couteau.

Un petit bar était présent dans le fond et sur la droite se trouvaient alors un canapé proche d'une table basse. Dont la bouteille de whisky restait encore avec le fond. Tyler s'installa, retirant sa veste alors que North rejoint le bar.

J'te vide la bouteille pour désinfecter.
- Fais toi plaisir si tu me dégueulasse pas le canap'.
- Ouais, une gorgée pour moi, le reste pour le bras eh!


Il ria tout seul apparemment avant de faire la grimace. Ça devait largement être suffisant pour lui piquer comme il fallait. De son côté, North retira la lame présente accroché sur l'ornement des trophées de chasse. Un zippo venait par la suite faire frotter sa flamme le long de la lame. Durant l'instant ou North rejoignait son acolyte. Ils connaissaient ça tous les deux, c'était pas la première fois qu'ils avaient à agir contre ce genre de situation, et dans le même acquiescement, la lame entra en contact avec la plaie, facilitant la cicatrisation. Pas de cris, pas de gémissements. Juste le silence bercé par le son d'une peau qui brûlait lentement.
L'heure passait tandis qu'ils comptaient les potentiels gains amassés durant cette confrontation. Puis ils vaquaient tous deux à leurs activités. Le pickup étant garé et couvert comme la plupart des véhicules de ce coin, faute de poussières.

Eh North.
- Hmm?
- La nana avec qui tu traînes là, elle me dit quelque chose.
- Qui. Kaya?
- La nana au bonnet.
- Ouais, Kaya.
- C'est quoi son nom?
- Quelque chose qui ne peut se dire. Elle préfère éviter que ça s'ébruite, et qu'on la confonde avec celle des journeaux de... Plusieurs longues années auparavant, tu vois l'genre.
- Ouais, ouais. Y aurait moyen que j'vous rejoigne?
- Je te le déconseille.
- Pourquoi?
- Considère ça comme un non.


Il n'ajoutait rien. Le problème avec Tyler, c'est qu'il avait tendance à parfois trop la ramener, et encore plus lorsqu'il s'agissait d'une femme. Et face au genre de femme qu'était Kaya, il fallait mieux déposer ses parties génitales devant la porte d'entrée avant de pouvoir lui adresser la parole. Non pas qu'elle était un genre "dominatrice" vulgaire, mais juste parce qu'il en allait de la propre vie de chacun. Cette même Kaya qui sorti North de sa dépression. Cette même femme qui lui fit changer de vie, et qui, inévitablement, effaça la définition et l'amour de la "famille" dans l'esprit de ce dernier.

Sa sœur cadette, Joy, n'était plus qu'une entité qui tôt ou tard, devra être employée dans le passé. La politique Fitzermann était la meilleure des choses concernant cet individu qui possédait encore et toujours ses démons du passé, qu'il effaçait l'un après l'autre.






Blueberrys Quarter.:
La porte venait de se fermer lourdement derrière lui qui semblait n'y prêter aucune attention. Il referma de moitié son bomber gris avant de plonger les mains dans les poches observant ses pieds. Ses yeux se relevaient alors vers le lieu qui entourait sa maison. La tête de moitié prise par le col de sa veste, il soupirait lourdement, ne laissant apparaître seulement le bout de sa cigarette en dehors. D'un coup bref, sa chevelure se releva en arrière constatant le bar qui se trouvait à trois bonne centaines de mètres. Son bar favoris d'ailleurs. L'ambiance y était comme elle lui plaisait. Son acolyte gisait sur le canapé du salon, imbibé d'alcool et son bandage de sang. Le pas lent, et pourtant déterminé, il observait les voitures passant et allant sur sa gauche tandis que toujours, il tirait sur sa cigarette perdu dans les pensées qui lui hantaient le haut du crâne. Il salua brièvement les deux-trois vieux qui traînaient la mort à leurs pieds.
Un bon gars en tout point qu'ils devaient certainement penser. C'était pas faux sur certaines figures, d'autres étaient bien plus sombres lorsqu'elles remarquaient sa présence.

Salut North! Un double sans glaces comme d'hab'?
- Comme d'hab'.


Le barman le connaissait depuis quelques années maintenant. Lui aussi d'ailleurs il avait assisté à l'évolution de cet homme, passant d'un ex-militaire voulant se refaire, à celui de dépressif alcoolique avant de reprendre de la gueule et boire plus modérément. Il s'installa alors au coin à gauche du bar, venant se faire glisser sur le semblant d'assise auquel ressemblait le banc de bois. Ses coudes joignirent la table avant qu'il ne lâche un nouveau soupir, finissant sa clope. Elle s'écrasait lourdement sur le cendrier alors que le double whisky arrivait à porté de main.

Comment va la p'tite alors? Toujours dans les parages?
- A c'qu'il paraît ouais. Elle va plutôt bien.
- Elle l'aut' gars là... Ethan.
- Toujours aussi paumé.
- M'eh t'es passé par là toi aussi ça devrait bien s'passer pour lui vu que tu te le coltines!
- [une gorgée soudaine avant qu'il ne lâche une grimace] Hmm'. Il a des gènes de con.
- On ne choisis pas de qui on hérite mon gars! Regardes, ce bar à brûlé plus d'une dizaine de fois! Et pourtant, j'en viens à le racheter! Et vois l'affaire que c'est maintenant!
- En parlant d'affaires...
- Tu cherches un truc?
- Ouais. Tu aurais?


Ils se regardaient tous deux comme de bons copains. Faut dire qu'avec ce qu'il traîne dans le coin depuis quelques temps, c'est plutôt facile pour North de trouver du boulot. Duncan Allister a repris les rennes d'Oakspring, faisant alors de ces lieux une mine d'or pour divers petits boulots en tout genre. Bien que North n'ait vu qu'une fois ce dernier, il ne le porte pas en haute estime pour ses agissements, faut dire que ces temps-ci, béni est celui qui ne se sali pas les mains. En même temps, il fait tourner l'économie du County. Il pensait ça d'ailleurs en reprenant une gorgée de son double après avoir lâché sa croix en or pendant autour du cou. Le barman vint a s'accouder sur la table, lançant les messes basses des "bons vieux copains".

Les cons d'la ville oublient que la blanche est proscrite dans le coin.
- Ça m'intéresse toujours.
- Apparemment un p'tit labo s'y est foutu. L'truc, c'est que c'est gros. Des gars de la ville apparemment.
- Y'a bien une île quelque part dans le monde qui ne reçois pas d'homme moderne.
- Ouais, mais y'a pas tout l'monde qui pense comme toi North.
- J'sais bien, j'sais bien.
- Donc ouais, le "Blueberrys Quarter". Ca vient d'là bas.
- Tss'...


Sur le coup, North ne voulait plus vraiment y aller. Quelque chose lui avait fait un revers en plein dans la gueule. Son passé revenait comme un démon, toujours en besoin d'exorcisme. Il se redressa alors, finissant son verre, déposant la somme escomptée par le barman avant de le saluer d'une tape sur l'épaule gauche.
La porte se rouvrit, le laissant alors s'enfoncer dehors, de nouveau les mains dans les poches, et une nouvelle gitane mal roulée en bouche.

Joy Shannon.:
Il ne reprenait pas la direction du retour. Il s'enfonçait d'ailleurs un peu plus dans la forêt qui bordait Dillimore. Elle se surélevait lentement depuis une petite colline. On pouvait y apercevoir au loin, les fumées des cheminées de l'usine que comptait Blueberry. Un peu plus sur la droite, après deux croisements et un parc d'une envergure tristement petite, North pouvait y voir le Blueberrys Quarter, ou plus communément appelé, une chaîne d'appartement. Sa cigarette atteignait le point de chauffe parfait. Il inspirait autant de nicotine que l'air ambiant. Il n'était pas essoufflé ou fatigué, ses poumons avaient besoin d'une grande quantité d'air. Formés à la noyade non programmée, auparavant, il avait un souffle aussi imposant que sa carrure. Il se posa sur le pied d'un arbre préalablement découpé, dont le tronc pouvait servir de chaise plutôt confortable, et il attendit.

Le précédent blocage au bar concernait en vérité sa sœur cadette. Son unique sœur d'ailleurs, dont le nom était celui de Joy Shannon. La joie de vivre, le plaisir des substances en tout genre, accompagné d'un penchant pour les chattes qui attirent tout autant North, et dont la finalité causait, fut un temps, les plus grandes peines de cet homme. Un temps morte, puis survivante, en dette et pourquoi pas traquée. Incarcérée quelques temps après sa majorité. Tueuse, et tueuse de flic (qui plus est en addition de tueuse). C'était un chef d'oeuvre de bordel psychologique et sociologique. Et c'est aujourd'hui même que North ne savait plus aborder cette femme qu'elle était devenue. Un cloître s'était formé autour de ce nom. Il ne la considérait plus. Elle était morte pour de bon dans son esprit, et la mention de ce nom le stoppait net dans ses avancées.

Fais chier...

Elle serait probablement présente dans le coin, bien qu'elle traîne elle aussi sur Oakspring. Encore heureux, sa boite au lettre portait le nom de l'ancien proprio. Son pickup, bien qu'inchangé, ne sortait pas de sous la bâche qui l'ornait. Si ce n'était pas par question de morale, il ne voulait principalement plus la voir pour sa propre sécurité. Les petites frappes qu'elle fréquentait n'étaient et ne seront jamais à la hauteur de la pointure qu'il fréquentait lui. Dans ce genre de cas, plutôt que de prévenir, mieux vaut laisser les choses mourir. C'était la politique Fitzermann. Celle d'une femme, qui en conçu une autre, qui elle même, vint à mettre au monde la dernière. Cette dernière d'ailleurs qui, pour le nombre faramineux de balles dépensées envers son existence, vivait encore.
Ceci étant, North tout comme Ethan, avaient le libre choix de vaquer là où ils désiraient sans avoir de comptes à rendre. Ainsi donc, il se trouvait assis sur ce tronc, songeant à chacune de ses pensées. Observant le quartier où il devait se rendre. Faire brûler de la coke en masse, c'est toujours une bonne opportunité de se faire de l'argent.

M'allez North. On va pas s'arrêter en si bon chemin.

Il se parlait à lui-même, comme pour se convaincre que tout irait bien. Son collègue motard endormi, ça fera de l'argent utile qui ne se verra pas divisé en deux au bout du compte. C'était, pensait-il, la meilleure des choses à faire. Venir, entrer, cogner, brûler et sortir. Vu comme ça, ça ne dépassera pas les cinq minutes et il est certain qu'il s'en sortira de nouveau indemne.





La croix.:
C'est en marchant le long du chemin pour rentrer chez lui que North constata l'activité si calme et paisible du coin où il logeait. Il était de sortie avec son meilleur ennemi et pourtant, il se sentait un peu mieux. Des coups de phalanges lâchés comme un riche jetterai des billets par le toit de sa berline. Un labo en piteux état, et North, fatigué mais détendu. Toujours cette même démarche, les mains plongées dans les poches de sa veste bomber, il consommait une cigarette light, en tirant dessus sans l'aide de ses doigts. Abordant une croix qui pendait autour du cou, il la regarda quelques instants sans réelles pensées traversant son esprit. Il venait d'entrer chez lui, son collègue motard-blessé-alcoolisé gisait sur le canapé, ronflant sans retenue. Il marmonnait des "Jess" et "ce cul" à la volée. Un bon rêve qu'il devait certainement vivre. North quant à lui pensait qu'il lui était impossible désormais de rêver de quoi que ce soit. Les cauchemars hantaient ses nuits et ses journées lorsqu'il se perdait dans ses pensées, il avait beaucoup de choses à régler et des questions en suspens auxquelles il ne pouvait répondre.

Retirant sa veste, suivi de ses vêtements, il vint à s'affaler sur le lit dans lequel il dormait toutes les nuits, et se réveillait tous les matins. Son Remmington retiré du pickup, accroché en surplomb du lit, c'était la combine parfaite pour lui qui avait le sommeil léger. Une fois allongé, il vint saisir son smartphone, constatant les derniers messages reçus. Certains provenaient de Kaya, d'autres de personnes dont l'intérêt n'était pas le plus grand. Il s'en foutait d'ailleurs, venant le reposer à même le sol et fermer les yeux. Seule la croix accrochée au canon du Remmington continuait d'émettre une légère lumière causée par le reflet de la lune au travers des stores. Ce même reflet que North constatait de son œil droit ouvert. Balayant la chambre longuement, comme cherchant quelque chose. Il se redressa, portant sa main droite jusqu'à la croix avant de la porter devant ses yeux qui désormais, c'étaient adaptés à la luminosité ambiante. Il n'y avait plus aucun bruit, comme coupés du monde, seul ses yeux constataient cette croix dont les deux tâches de sang, vieilles comme le monde, donnaient ce teint légèrement plus sombre à l'or.

Comme si le temps s'arrêtait. Un homme le défiait en ornant une croix dont le poids du passé était le fardeau d'une existence. Arborant la vingt-cinquième heure, il se retrouvait plongé dans ses songes, le regard fixe, l'expression sombre; aussi sombre que la nuit. Rien ne s'échappait de ce corps qu'était North. Il ne semblait pas respirer, soupirer, ou cligner des yeux. Puis, la main qui portait la croix, vint à se serrer avec cette dernière en son sein. Il venait d'être le lendemain. Son égarement s'était conclu avec ce soupir qui lui est propre, venant reporter la croix au bout du canon de son fusil. Se levant alors pour s'allumer une cigarette, observant au travers des stores qu'il venait de rouvrir. Il constatait la piteuse existence de l'homme et sa simplicité à faire foirer les plans entrepris. Tirant sur sa cigarette, il soupira de nouveau.

Restes loin de moi Joy.

Le mélange d'un fait aussi simple à la prière donnait ce teint âpre qui reste dans la bouche de celui qui l'avait annoncé. Comme si même ces mots là, portaient dans le mensonge.

Solitude.:
En pleine soirée de fin d'été, un homme avait vendu son âme au diable pour quelques poignées d'or vert. Cet homme en question déambulait maintenant en plein cœur de Los Angeles avec pour seul amie, l'ombre qui le suivait jours après jours. Un mensonge pur et simple dont l'intérêt personnel passe bien avant ceux des autres. Arrivé sur Downtown St., il prit la direction des petites ruelles afin de rejoindre un vieux restaurant dont les propriétaires n'étaient plus d'actualités. Chose incomprise, ce même restaurant avait encore l'électricité et les congélateurs fonctionnaient bien mieux qu'on aurait pu le penser. Une fois dedans, il se dirigea vers la cuisine, descendant longuement les marches pour arriver au sous-sol. En face des réfrigérateurs, il en ouvrit un, venant saisir une malle, dans laquelle s'y trouvait des conserves en tout genre. Plus en dessous, il y retira un petit sac, y enfonçant les billets qu'il avait acquit du diable, venant augmenter ses économies un peu plus, au prix d'une ou deux vies en moins.

Pour North, et spécialement pour lui, le terme d'amis, ou de confiance n'existe pas. Il n'en cherche que du bénéfice à court ou long terme, se souciant peu de la bonne conscience. Il a vendu un bon nombre de personnes pour ses propres profits et continuera jusqu'à en crever. Dans son esprit, les choses, même les meilleures finissent par faner.

North? C'est toi?

Une gamine tout aussi discrète ne pouvait être que la petite qu'il avait ramassé alors qu'il lui avait certainement fait peur deux jours auparavant. Il ne paraissait pas surpris en se retournant avec son soupire blasé en la constatant alors. Tia avait un don pour s'incruster dans les moments incongrus comme celui-ci. Il le savait. En deux jours, il en avait bien plus apprit sur elle que quiconque ailleurs.

Nan, c'est l'éboueur.
- Dis pas de conneries, j't'ai reconnu.
- Qu'est-ce que tu fous là petite.
- J'ai entendu du bordel provenant d'ici... C'quoi cet endroit.
- C'est sans importance.
- T'es pas avec les deux autres?
- ...


Il savait pertinemment de qui elle parlait, et il n'ajoutait rien, refermant le sac avant de le renfoncer sous les boites de conserves. Il referma le réfrigérateur à l'aide d'un cadenas - comme tous les autres étaient fermés - puis enfonça la clé dans sa poche avant de passer devant Tia. L'ignorance dont il fit preuve à son égard lui fit mordre la lèvre d'énervement. Venant alors le suivre comme son ombre en remontant les escaliers avant la sortie de l'habitation désaffectée.

Réponds moi.
- T'as qu'a aller les voir par toi-même.
- Mais t'étais pas avec eux?
- J'suis avec personne gamine. J'vis comme je le sens.
- Qu'est-ce qu'il s'est passé?


Ils continuaient, sortant à l'air libre, loin de cet épaisse odeur de renfermé. Arrivé à hauteur du pickup, il vint ouvrir la portière, venant observer Tia qui resta plantée là. Il lui fit un signe de croix puis referma la porte avant de démarrer.

Mais... Mais! Attends! Ça voulait dire quoi ça! North!

C'était peut être lâche, mais nécessaire. Elle n'avait rien à faire avec toutes ces histoires. Elle devait faire sa vie de son côté au lieu de rester accrochée à ce qui pourrait la détruire plus que la sauver.

Désuétude.:
North était retourné sur Oak Spring, revenant jusqu'à chez lui, sur Dillimore. Des mêmes gestes habituels, il bâcha son pickup, venant ensuite prendre le nécessaire avant de se griller une gitane dans son jardin. Tyler lui était parti se promener, toujours le bras bandé. C'était calme, il sentait l'air traverser chaque parcelle de son corps, soupirant un surplus de goudron. Son deuil s'était terminé. Ça ne durait jamais longtemps avec lui. L'odeur du sang et de larmes était comparable à la femme de maison qui humait ses roses chaque matin. C'était une habitude, comme un programme que l'on avait rentré dans un ordinateur vide. Tout semblait être le plus calme du monde quand Tyler sembla s'énervé après être revenus envers quelqu'un.

Oy', oy'! T'es qui toi! Tu comptes faire qu-

Il semblait s'être prit un coup, chose à laquelle North vint réagir, en se hâtant vers l'entrée de la maison. Tyler se tenait la mâchoire qui semblait être marquée par une énorme chevalière. La porte de la maison était grande ouverte et quelqu'un y foutait le bordel.

NORTH! OU T'ES ESPÈCE D'ENFANT DE PUTAIN!!
- Gaffe l'ami... Hmf'... Il est armé.
- Merci du conseil.
- J'VAIS TE TUER NORTH! J'VAIS TE DÉMOLIR PUTAIN!


Il vint aider Tyler à se relever et permettre à ce dernier d'enfourcher sa bécane qu'il démarra, faisant sortir le parasite en trombe de la maison. Un Glock en main, il le braqua envers les deux personnes dont North qui lui répondit de la même manière. Ethan avait les yeux d'un gris sombre. Son faciès était crispé de haine et d'adrénaline. L'état de la maison ne devait pas être beau à voir.

Kaulins...
- Fermes ta gueule North!!
- On peut arranger ça.
- J't'ai dit de la fermer!
- ...
- J'vais te tuer North! J'vais te tuer!
- On est déjà mort...
- Y'A QUE TOI QUI NE L'ES PAS!!
- Et alors...
- J'vais y remédier...
- Qu'est-ce que Kaya veut?
- Te tuer.
- Et toi alors...
- Te tuer putain. Te faire saigner comme un porc qu'on égorge.
- Je suppose que j'ai pas le choix.
- Non.


Les dents serrées et le regard braqué l'un sur l'autre tout comme leur arme, ils n'ajoutaient rien. Tyler constatait la scène tentant de vouloir intervenir avant que les deux némésis viennent lui accorder une négation. Chacun avait l'index contre la détente prêt à tirer. C'était le retour de bâton accordé au karma. Il l'avait compris depuis quelques temps déjà. Le "happy ending" n'existe pas en ce bas monde, et la seule chose qui puisse les rendre heureux, c'est certainement de pouvoir se débarrasser des déchets. Des objectifs différents mais sans grande surprise communs. Difficile d'expliquer l'espoir de revoir un être disparu. Mais ces deux là y croyaient encore.





Ricochets.:
L'un comme l'autre n'avait qu'une pulsion en tête: tirer. Mais ils n'appuyaient pas, sachant pertinemment l'un comme l'autre que les deux tirs termineraient dans les incisives de chacun. C'est pourquoi, sur un regard commun, ils baissèrent leurs arme. Tyler était encore à l'arrêt tandis qu'Ethan venait entamer le pas, sans daigner regarder les deux hommes. Il repartait la mâchoire serrée, les mains dans sa veste en cuir avant que North ne viennent annoncer:

Je pourrais te la coller dans le dos.
- N'y pense même pas.
- Et pourquoi donc?
- Joy en subirait les conséquences.


Ethan vint tourner le regard alors qu'il n'avait pas cessé d'avancer. Ce connard lui affichait un sourire proche du sadisme confiant. Comme si beaucoup de choses étaient liées. North quant à lui, renfonça son arme au fond de son holster, en soupirant face à sa défaite. Il avait grillé sa gitane si vite, qu'il s'en ralluma une nouvelle qui se consumerai aussi rapidement que la première.

Ce fils de pute!!

Cria-t-il alors qu'il serra les poings lourdement. Son envie de lui enfoncer le crâne à mach dix au plus profond du sol fit rapidement interrompue à l'audition du nom de sa sœur cadette. Impuissant et frustré, il se choperait un cancer en moins de deux à l'allure à laquelle il tirait sur sa clope.

Pourquoi tu ne l'as pas tué?
- Ce fils de pute est hargneux...
- Comment ça?
- T'en connais beaucoup des connards qui survivent d'une balle dans le crâne toi?
- A ce point?
- Qui survivent à une Fitzermann tout court...
- Fitzerm... Ah ouais, j'en ai entendu parler d'elle. Effy c'est ça?
- C'est de famille, t'avais elle, puis Mia, sa fille, et Kaya, la petite fille.
- La Kaya?
- Ouaip.


Tyler vint à se gratter l'arrière du crâne en réalisant l'histoire qu'avait vécu celui à qui il parlait actuellement. Il avait un gabarit impressionnant, suffisamment assez pour mettre sa fierté de motard de côté, mais il n'avait pas réellement envisagé que North fréquente une famille de terroristes folles à liée. Lui aussi alors, venait à s'allumer une clope par la même occasion. En tirant dessus d'un air nonchalant sur sa bécane, il continua:

Et donc?
- Effy étant morte, c'est sa fille, Mia, qui a repris les rennes.
- Et elle est devenue quoi cette nana?
- Elle avait pour but de buter Ethan et reprendre ce que sa gamine lui avait volé.
- Mais il est toujours là.
- Et Mia certainement plus.
- Il l'aurait tué?
- Elle à détruit la vie d'un flic en pleine apogée. Elle a fait prospérer une autre organisation qui tourne encore. Elle a fait tellement de choses que même le Diable s'inclinerai face à elle.
- Et lui s'en est sorti alors...
- Il est sûrement bien plus apte à m'atteindre que quiconque...


Et au fond il le savait. La conversation passée avec Mia en avait dit long sur la situation d'Ethan. De tous les Kaulins, c'était certainement celui qui possédait toutes les cartes nécessaires pour faire croire à un idylle de justice alors que dans le fond, la vérité est tout autre. Un némésis tenace et certainement bien plus préparé qu'il pouvait l'être. Si Joy était dans la merde à ce moment là, c'était peut être de sa faute, ou du moins, en partie.
Sur cet instant de réflexion, Tyler venait à redémarrer sa bécane avant d'ajouter qu'il avait quelque chose à faire avec son bras dans le plâtre. North le salua d'un simple geste alors qu'il continuait de réfléchir en tirant sur sa gitane. Il le laissait là, avec ses propres songes comme meilleurs ennemis.

Il se passe quoi si...:
Il se passe quoi si Joy meurt?


C'était la question qu'elle lui avait posé. Elle savait parfaitement le genre de réponse à laquelle elle devait s'attendre et au visage qu'aurait North une fois qu'il eut traité la question. Mia était une personne franche sans réelles arrières pensées. Si une question venait à être posée c'est qu'elle en avançait la prévision. Mourir, certes, mais de qui, c'était la réelle question à poser à celui qui l'écoutait en face d'un double whisky. Il s'était frotté le crâne en réfléchissant avant se serrer les poings puis ajouter qu'il ne fallait pas que ça arrive.

Il se passe quoi si Ethan meurt?


Si Ethan meurt, alors Joy pourrait vivre, et inversement. En un sens, la réalité qu'elle voulait lui faire accepter, était qu'Ethan représentait un danger pour lui, ou elle. Entre lui et Kaya, la chimie était parfaite. L'une était déterminée a changer le court des choses alors que l'autre ne désirait rien, ne rêvait de rien ou n'enviait personne. Il n'avait plus de famille, n'était plus intéressé en son travail et avait laissé tout ce qui pouvait compter entre les mains d'une sociopathe v.3.

Selon ton avis, je peux tout te donner, ou tout t'enlever. J'ai quelqu'un de placé à environ 200 mètres d'ici. C'est un tireur embusqué, mais tu devais t'en douter.
- Donc je risque de prendre une balle si je refuse?
- Probable.


Et dans tout ce dialogue, elle avait la mainmise sur la situation. Des hypothèses qui s'avéraient être vraies ou fausses. Des conditions instaurées pour venir à bout de ses désirs et certainement ceux de North qui écoutait.

J'aurais pu venir armé d'une bombe.
- On me l'a déjà faite.
- C'est peut être le cas là.
- Mais ça ne l'est peut-être pas.


Et en vérité, la seule bombe sur laquelle il comptait, c'était bien celle présente en son esprit. Être capable d'exploser à tout moment, ne se fiant qu'a son instinct qui lui avait servit des années auparavant. On retire l'emprise d'une personne sur une autre, et on fait en sorte à ce que ça ne se reproduise plus. Jusqu'à preuve du contraire de son côté, ça ne s'est jamais produit. Le hic, c'est que le côté qui l'intéressait était introuvable de là où il était.

J'en conclus que tu accepte ta condition.
- Je ne la renie pas.
- Joli.




F I N A L



Vengeance.:
C'était comme une évidence aux yeux de North. En lisant les journaux d'Oak Spring, il remarqua l'en-tête de ce dernier avec son nom de famille apposé dessus. Une femme suspectée pour un tripe homicide. Son cœur partait en chamade. De simples vertiges accompagnés d'une tendance violente. Déjà que la demeure dans laquelle il logeait était dans un salle état, les tableaux et autres objets communs vinrent voler en éclat au contact des murs qui composaient la pièce. Des cris de rage, des états d'âme purs et simples comme la haine, il vint terminer sa déferlante avant de se tourner en direction d'une commode. Ouvrant cette dernière il en saisit deux cartouches accompagnant son remmington avant de sortir en trombe d'entre quatre murs. Tyler vint à l'accompagner lorsqu'il l’aperçu d'un pas décidé s'approcher de son pickup.

Hey, hey, hey! Ca part à la chasse?
- J'vais fumer c't'enfoiré.
- Ca promet! J'viens!


L'arme déposée violemment sur la plage arrière du véhicule, les deux hommes montèrent à l'avant avant de partir en trombe du coin. Ils ont certainement agité les voisins mais ils ne leur en tiendront pas compte. Plus qu'une simple coïncidence, il ne lui était plus permis de faire marche arrière. La vie de Joy accompagné de leur futur était en jeu. Cartes sur tables. Lui qui aimait le poker, il se sentait mal lorsqu'un "tapis" était engagé. Tout ou rien. C'était la seule pensée qui lui traversait l'esprit actuellement.
Ils entraient maintenant en ville. Downtown St était agité en ce début de mâtiné. Des pros-écolos se situaient face à un rassemblement qui semblait annoncer leur révolte quant à l'émission de pétrole. Emission même que North ne calculait plus, ne décélérant pas en face d'eux qui les accompagnaient de jurons et d'insultes solennels. Arrivés en face de Jefferson St, lieu ou Ethan logeait la plupart de son temps libre, ils le remarquèrent en train de fumer accoudé à sa berline. Leur arrivée bien sur, ne fit pas discrète et, en un coup de volant, North et Tyler se voyaient garés.

Il les avait remarqué, et la cigarette sur laquelle il profitait, venait d'être lâchée des doigts avant de s'écraser au sol. Lui, si sobre et naturellement résigné à vivre, se redressa lourdement. Les mains accompagnaient son élan en se plongeant dans le fond de ses poches de veston. Il tourna le visage, ayant compris la raison de leur venue, le regard noir, et le sourire encore plus sadique que la veille. Petite note évidemment, le même journal qu'avait lu North se trouvait sur le capot de son véhicule. Il descendit accompagné de Tyler, saisissant à la volée son fusil de chasse qu'il braqua par la suite sur Ethan.

T'es allé trop loin!
- Tu veux parler de ça? [qu'il désignait comme sa soeur]
- Fils de pute!
- Et quoi?
- Les rôles s'inversent Ethan! J'vais en finir une bonne fois pour toute avec ta putain de vie!
- Baisse ça.
- J'vais te crever!
- Baisse ça...
- Trop tard Ethan! Ton arrogance t'aura mené à ta putain de perte!
- Fermes la.


Il releva ses yeux droit dans ceux de North qui lui firent se mordre la lèvre, accompagnant ses poings qu'il serra contre le Remmington. L'index vint s'ajuster sur la détente. Mais l'acte fut interrompu par Tyler, qui s'écroula alors à même le sol. Le crâne enfoncé par une douille de gros calibre en l'absence d'une détonation. Il n'aurait pas fallu que North détourne le regard durant une seconde à peine. Ethan s'annonça à son tour, venant coller le bout de son canon contre le front de North. Il avait prit soin de se décaler de la mire du fusil pour être sûr de l'atteindre. Leur regard venait se croiser à nouveau, cependant, en les comparants aux autres fois, les deux hommes se vouaient une haine commune. Il n'était plus question de constituer un groupe ou de défendre une personne commune, non. Il était question de la mise en jeu de leur propre vie.

Ethan possédait un "full" alors que North n'avait en main qu'un "brelan". Il connaissait déjà la dernière carte qui se trouvait en dehors de ses connaissances. Le porteur du fusil vint à le lâcher, observant son futur tueur droit dans les yeux. Et en comparant les deux encore une fois, il remarqua le néant. Celui qui avait l'arme apposé contre son front s'était avoué vaincu. Alors que celui qui l'apposait n'avait pas encore renoncé à son choix.

Toi qui croit en Dieu...
- ...
- T'as-t-il impunément abandonné?


La question d'Ethan invitait à la réflexion. North, durant toute son existence, en avait chié de part son histoire, sa famille et même ses diverses activités. Ils se regardaient encore tous deux dans les yeux, alors que les passages étaient déserts. Rien ni personne ne viendraient en aide à ceux qui se perdaient dans la haine.Et ça, il le savait pertinemment.

Il n'abandonne personne.
- Hmm... Et donc... Si tu crois en Dieu, tu crois en son némésis non?
- Quoi. Le Diable?
- Yep'.
- Ouais...
- Je repose ma question d'une autre manière alors. Que pense-tu que ton Dieu va faire quand j'ai le dessus?


Et durant le laps de secondes qu'il lui avait laissé pour répondre, Ethan appuya sur la détente. Son crâne se déforma, venant vulgairement laisser un trou béant apparaître. Le sang qui s'en dégageait venait se mêler à celui de Tyler. On ne récolte que ce que l'on sème, et cette valeur sûre s'était appliqué à celui qui désirait plus que tout sauver sa famille.
L'impuissance laissée derrière ce choc ne le fit pas tomber sur le coup. Et malgré tout, il observait Ethan encore et encore en constatant son sourire effacé et ses yeux virer au sombre. La chute fut lourde à entendre mais pas pour sa tête. Elle venait de perdre un demi litre de sang rien qu'en quelques secondes et son cœur continuait de battre la chamade jusqu'à ce qu'il se vide. Il ne vit rien lors de sa mort. Seulement le visage d'un homme qui s'apparentait à celui du Diable. Le mal leur fait défaut mais dans cette haine, une justice inébranlable reste jusqu'au tout dernier instant.

Ethan s'essuya du revers de manche, le visage ensanglanté. Son arme se renfonça au fond de sa ceinture, se calant alors. Puis une fois qu'il eut ramassé la douille, il ouvrit sa voiture, venant alors calmement y enter en laissant croire que tout était fini. North le savait avant sa mort. Une fois cet acte terminé, le second prendrait le relais, continuant l'histoire jusqu'au prochain rebondissement. Ethan venait saisir un calepin au fond de sa boite à gant sur lequel y était accroché un marqueur noir. Il l'ouvrit à la dix-septième page, observant un visage familier désormais écroulé au sol. Deux traits suffirent à rayer ce dernier de la liste, passant alors au visage suivant. La même famille. Une femme, une cadette.
En vérité, l'ouverture du nouvel acte accompagnerait le sang avec celui qui n'avait plus rien à perdre. C'était comme ça, et il en était soutenu.






Dernière édition par Ethan Kaulins le Dim 06 Sep 2015, 15:51, édité 11 fois
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5716
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Jeu 30 Juil 2015, 09:43
Final du background de North, je posterai le premier chapitre dans la soirée. Pas le temps là.



Where is my mind ?




avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5716
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Jeu 30 Juil 2015, 21:22
Premier chapitre d'envoyé.
Longues parties, mais ça met l'ambiance.



Where is my mind ?




avatar
Membre 1
Membre 1
Date d'inscription : 03/02/2015
Messages : 203
Age : 20

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Jeu 30 Juil 2015, 22:43
Propre, j'aime bien !
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5716
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Jeu 30 Juil 2015, 23:33
En te remerciant !



Where is my mind ?




avatar
Membre 3
Membre 3
Date d'inscription : 15/01/2014
Messages : 1393
Localisation : Tweek

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Ven 31 Juil 2015, 00:33
Toujours d'aussi beau thread, je vais commencé en lire j'en dirais des nouvelles.
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5716
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Sam 01 Aoû 2015, 18:46
Fais toi donc plaisir!

Ajout du second chapitre! Bonne lecture!



Where is my mind ?




avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5716
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Jeu 13 Aoû 2015, 11:33
Un seul chapitre d'ajouté (le 3) ne portant qu'une seule partie. Je n'ai pas eu le temps de m'y recoller depuis la dernière fois (travail, toussa toussa) donc je m'y remet tranquillement.

Considérez ça comme l'entracte.



Where is my mind ?




avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5716
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Jeu 03 Sep 2015, 16:48
Ajout de la fin du chapitre 3.


Dernière édition par Ethan Kaulins le Sam 05 Sep 2015, 21:32, édité 1 fois



Where is my mind ?




avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 23/08/2011
Messages : 4341
Age : 20
Localisation : Nul part et sûrement ailleurs

Informations InGame
Prénom_Nom: Jason Hawks
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Jeu 03 Sep 2015, 17:23
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5716
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Sam 05 Sep 2015, 22:28
Ok, donc en réalité, mon précédent poste à été foiré. C'était la suite du chapitre 3, qui est donc terminé, et là, j'ai ajouté le chapitre 4.

Merci.



Where is my mind ?




avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3597
Age : 20
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Dim 06 Sep 2015, 12:28
C'est beau putain.


avatar
Membre 1
Membre 1
Date d'inscription : 03/02/2015
Messages : 203
Age : 20

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Dim 06 Sep 2015, 12:43
Joli :) j'me suis toujours demandé à quoi ressemblait Ethan en colère.


"I joke about many things"
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5716
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Dim 06 Sep 2015, 15:54
Mais merci à vous! Ca fais plaisir!

Et comment vous dire que le chapitre 5 est sortit avec une musique que vous devrez absolument mettre.



Where is my mind ?




avatar
Membre 1
Membre 1
Date d'inscription : 03/02/2015
Messages : 203
Age : 20

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Dim 06 Sep 2015, 16:04
Whoa, vraiment énorme ce dernier chapitre ! Tout y est, l'ambiance, la badassitude, et le scénario.


"I joke about many things"
avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3597
Age : 20
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Dim 06 Sep 2015, 16:11
Damn son !


avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 23/08/2011
Messages : 4341
Age : 20
Localisation : Nul part et sûrement ailleurs

Informations InGame
Prénom_Nom: Jason Hawks
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

le Dim 06 Sep 2015, 16:27
Ooh yeaaah ! Encore un !
Contenu sponsorisé

Re: North Shannon - Fatalités superficielles [FINALE]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum