Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 23/08/2014
Messages : 3
Voir le profil de l'utilisateur

Javier Nuñez Amarquez, Nacimiento del asesino.

le Sam 23 Aoû 2014, 08:56






Javier Amarquez, jeune étudiant brillant d'après ses professeurs de Puebla. Malheureusement il ne semblait pas du même avis, un garçon plutôt timide et silencieux qui ne parle rarement. Ses parents avaient découvert plusieurs cadavres en décomposition d'animaux domestiques derrière une vieille cabane du jardin. Ses dernières pulsions et troubles psychologiques lui avait forcé à faire des choses atroce sur des chiens, il lui arrivait parfois d'éprouver la sensation de tuer des humains mais sans succès sûrement l'angoisse de finir en prison. Il n'éprouvait aucune émotion aucun sourire ce qui lui valut le surnom Nuñez d'après ses camarades de classe. À l'âge de 16 ans il découvrit une recherche importante dans sa vie, ses parents biologiques n'étaient pas ce qui prétendait connaitre, en effet il était un enfant adopté la nuit de cet événement personne ne le revu au Mexique et des rumeurs affirment qu'il prit un bateau d'immigrée en direction des États-Unis. Il semblait être un adulte des plus banales à Los Santos , mais derrière ce masque se cacher un monstre une chose qui ne valait mieux pas réveiller, plusieurs personnes l'intimidé et semblant déterminer à ne pas répondre aux injures. En fixant ses propres règles pour être discret il continuait ses homicides en de-hors de l'arrondissement de Los Santos , plus développer qu'avant il est devenu maître dans la matière des meurtres, n'oubliant aucun détaille précis pour ne pas finir derrière les barreaux ou bien pire encore dans un hôpital psychiatrique. Quelques narco-trafiquants surveillés de prêt Javier, jusqu'au jour ou il reçut une invitation pour monter dans un véhicule où l'attendaient deux étrangers probablement de sources mexicaines. Il reçut pour ordre et sûrement faire ses preuves de tuer un simple passant dans une ruelle de Los Santos contre une petite somme d'argent, ne semblant pas l'arrêté il y alla pour l'abattre à coup de couteau, ce jour-là les Mexicains avaient un doute voyant le regard de Javier, si le meurtre fut pour l'argent ou par simple plaisir de tuer..
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum