Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5743
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Mar 06 Mai 2014, 12:11





Personne hormis une femme et un afro défoncés à l'héro.

Perdu... C'est un commencement pour relater ses écrits. La lumière trouble la vue. J'ai le soleil en plein dans les yeux. J'entends comme un bourdonnement. Mais je n'arrive pas à cerner la cause. J'ai mal à la jambe, j'ai l'impression qu'on me l'écrase. Le truc c'est que quand tu relève la tête. Que tu reprends tes esprits. Tu remarques quelque chose de troublant. Une main devant toi. Seulement la main. Détachée du corps. Puis tu redresses un peu plus la tête. Tu sens qu'on te tire en dehors de ce qui cause une douleur à la jambe. J'aurais pu dire.. Cent mètres plus loin, quelque chose à explosé. Ça cri pas loin. Ça perce même le bourdonnement des oreilles. Quel jours nous étions déjà? 2006. Nous étions en 2006. Et au loin.. C'était Richardson qui venait de marcher sur une mine... C'est ça.. Nous étions au Tchad. Pendant la guerre civile...

_________________________________________


Origines: Écossaises (père & mère).
Naissance: Florence, Caroline du Sud, le 2 mars 1984.
Apparence: Homme à la barbe négligée, et aux tatouages visibles sur les bras, il porte sur lui un chapeau quelque peu relevé sur les extrémités, son style vestimentaire reste simple, chemises ou t-shirts accompagnés de jeans plus ou moins salis par le temps. Une paire de lunettes d'aviateur au niveau des yeux, mêmes de nuit. Il est impossible de le voir sans santiags "Kentucky's Western".
Comportement: Catégorique | Croyant (modérément) | Impulsif | Sait faire preuve de réflexion | Ex-fumeur | Pro-américain | Gros buveur

_________________________________________




Premiers pleurs, premières années:
North Shannon est né dans une famille assez pauvre en Caroline du Sud. Ses premiers pleurs dans le McLeod Regional Medical Center ont percé le silence qui vivaient alors les deux parents depuis bien des années. Ils voulaient un garçon qui aiderai son père sur les terres. Puis les années passèrent à la suite de quoi North grandit lentement. Il n'allait que très peu à l'école. Le faible revenu de la famille ne lui permettait pas d'assurer plusieurs années de suite, une éducation comparable à d'autres familles plus aisées, mais il ne s'en plaignait pas. Sa mère connaissant les rudiments, lui apprenait pendant son temps libre les cours basiques que tout enfant aurait dût savoir. Il n'avait alors que six ans, et gambadait déjà dans tout le petit bourg auquel ils avaient emménagés à la naissance de l'enfant. Il ne lui fallut pas moins d'une petite semaine pour savoir que ce coin n'était pas fréquentables et que celui-ci, ça pouvait passer sauf à partir de sept heures, où les camés revenaient de leur labos pour prendre un semblant de soleil.
La population moyenne était composée à 90% d’afro-américains, sur les 10% de caucasiens. North l'avait rapidement compris. Même en période scolaire, il le comprenait. Mais il en prit réellement conscience à ses dix ans. Il rentrait chez lui après une altercation avec d'autres gamins plus bas dans la rue. Un contre quatre. Qu'y pouvait-il? Rien évidemment, et lorsqu'il rentra et appris des mots de sa mère et de son père qu'une petite sœur allait voir le monde, ce fut le moment où North pris des responsabilités.

9 mois suivants:
Joy. C'était le nom de la nouvelle de la famille. North contemplait le bambin encore frêle, son regard était curieux comme l'aurait été celui d'un animal, il s'approchait en tendant la main et hésitant à la toucher. Il ne voulait pas la casser comme il disait à l'époque. Bien que plus tard, il compris que c'était une fille forte. Sur le moment, ils restèrent à la maternité, pendant les deux jours avant qu'il ne rentrent dans leur chez-eux. Puis les années passèrent mais devinrent plus difficiles. Treize ans, North se fait cogner à mort pour avoir rétorquer envers un afro-américain qui lança des menaces envers Joy. Il rentra chez lui boiteux et s'enferma dans sa chambre pendant trois jours, ne se contentant juste de boire, et faire quelques pompes lorsque ses pulsions devenaient trop violentes. Puis lorsqu'il ressortait de sa chambre, c'était Joy, alors âgée que de deux ans qui l'attendaient souvent au moment où il allait sortir, devant sa chambre. Elle le regardait alors avec les yeux innocents, riante par moment pour des raisons alors inconnues, ce qui constamment redonnait le sourire à son frère.

_________________________________________



Jeune adulte, adolescente, l'heure du départ:
On aurait pu dire tout ce qu'on voulait sur North. Une fois devenu adulte, il avait tout pour réussir. Inscrit et reconnu comme prodige d'une école d'économie, il avait sût assurer un avenir pour sa famille. Son père, ayant perdu les terres fautes de revenus après une forte canicule, c'est alors qu'il réagit face à ce dernier ayant sombré un peu trop dans l'alcool. Il devenait aigri. Parfois violent envers sa femme et sa fille. North annonça lors d'un repas de famille qu'il s'enrôlerait dans l'armée avec un de ses amis. Will, ou Willy comme il se plaisait de l'appeler. Ce changement brutal de fut pas sans conséquences étant donné que le jour où il l'apprit à ses parents, il devait partir le lendemain. Sa mère tomba en larmes face à l'impuissance de cette nouvelle. Il était sur le palier de la porte, en face de sa famille. Joy le regarda encore quelque peu, puis son père n'ajouta rien, lui fermant la porte au nez. North avait déjà son sac de près qu'il avait embarqué sur le dos. Il lâcha un soupire avant de tourner le dos à la maison, regardant dix mètres plus loin sa petite amie. Elle était accoudée à son pick up. Elle le regardait souriante avant qu'il n'avance vers elle, les bras tendus. Léa ne se fit pas attendre, elle rejoignit son corps, venant l'embrasser un certain temps avant que le silence d'un baiser ne se fasse fendre par une voix rauque, glaciale par la même occasion. C'était le fils Johnson. Un afro-américain respecté un peu plus bas. Dans les environs de sept heures, les rues du village sont désertés, laissant place aux verres engouffrés dans les bars. Puis les deux hommes se regardèrent longuement, tandis que Léa rejoignit la voiture. North se décala d'un pas ferme, venant déposer le sac à dos à l'arrière du véhicule, puis il revint s'installer à sa position précédente, face à ce nègre.
Le silence reprit ses droits avant que Johnson Junior ne se mette à parler.

Junior: Alors comme ça on se tire hein? J'pense pas que tu aies oublié la promesse que je t'avais faite il y a quelques temps!
North: Fermes ta gueule et retourne brasser l'horizon 'spèce de nègre!
Junior: Hun'! Grande gueule mais rien dans le cerveau cul blanc! Joy fera une parfaite femme!
North: Je t'interdis de parler de ma sœur de cette façon!
Junior: Par-faite j'ai dis!

Avant même que North eut le temps de s'avancer vers son interlocuteur, celui-ci venait extirper une arme de poing de l'arrière de sa ceinture, un air fier était alors visible sur son visage. North s'arrêta dans sa lancée, venant regarder le creux du canon de l'arme. Il détourna par la suite son regard vers sa maison, observant que personne ne regardait par la fenêtre. Il s'en suivit d'un coup de feu qui fendit le silence qui revenait longuement. Léa se mit à crier, venant se recroqueviller sur elle-même. En moins de temps qu'il ne fallait, les populace refaisait surface, venant observer ce qui venait de briser leurs habitudes. North baissa les yeux, tremblant, semblant regarder au niveau de son ventre, puis il releva la tête vers Johnson. Il vint lui sourire d'un air provocant. Par chance, le pauvre gamin ne savait pas tirer. Il se mit à courir vers lui, avec de longues enjambées comme il aimait les faire lors de ses sorties pour le sport. Junior repointa l'arme vers lui, mais cette fois-ci, ce n'était pas le bruit de détonation de l'arme qui vint stopper de nouveau North. C'était Will, qui, ayant observé la scène de loin, prit un malin plaisir à rentrer dans l'afro-américain en 4x4. C'était d'ailleurs celui de son père qu'il avait précédemment volé. Et avant même que North réalisa ce qu'il venait de se produire, Will lui cria de déguerpir, car ses frères arrivaient en masse. Ce qu'il fit en moins de temps que nécessaire, regardant une dernière fois sa famille à la fenêtre avant d'embrayer et de partir en toutes pointes.

_________________________________________



L'aube d'une nouvelle vie:
Caporal Shannon North messieurs! Fallait dire que c'était tout de suite plus attrayant. C'est ce qu'il pensait après avoir déposé et embrassé une dernière fois Léa. Will avait prit la place de passager, tandis qu'ils roulaient convenablement vers le nord-ouest. Pas de musique dans la voiture, juste le bourdonnement du moteur, et les halos éclairant de temps à autre l'habitacle du pick up. Il était minuit deux dans leur souvenir, et cela faisait quatre bonnes heures qu'ils roulaient. Il étaient sur la soixante-dixième près de Columbia. Ils venaient de passer la ville quand ils décidèrent de se ranger sur le bas côté pour s'y reposer. C'était le calme absolu. Quelques voitures passant de temps à autres mais le calme complet. North coupa le contact, venant sortir de la voiture. il s'en éloignait tout en desserrant sa ceinture pour uriner quelques mètres plus loin tandis que Will venait grimper à l'arrière du pick up, s'y installant confortablement. Ils n'étaient pas arrivés. Mais le repos était primordial. Une fois la commission de faite, North vint rejoindre son ami d'enfance, venant extirper sa guitare, une cigarette et vint jouer quelques morceaux entres les lattes qu'il tirait sur sa marlboro. En moins de temps qu'il ne le cru, Will s'était endormi tandis que North vint regarder les étoiles, souriant. Il pensa à Joy qui était désormais livrée à elle-même, lui souhaitant de réussir, de s'en sortir. Puis il reposa sa guitare. Venant reprendre le volant. La route n'était pas parsemée de trous, ce qui permit à Will de se reposer jusqu'au levé du soleil. Six heures du matin, North coupa le moteur, venant sortir de la voiture, regardant face à lui. Un homme en treillis s'avança, réclamant leur identité. Qu'il s'empressa de donner, avant d'ajouter lorsque Will émergea de son sommeil: "Nous venons nous engager!"

_________________________________________



"Faut s'relever... On est sorti de la merde.. C'est pas pour y retomber... Une main... Un appui. Mon arme, où est mon arme?!" J'appelais au loin Bradley Lyons afin qu'il me tende mon arme.. Elle se présentait derrière ses pieds. Il n'eut pas le temps de se retourner qu'une balle venait de lui traverser le globe oculaire venant probablement se loger dans son cortex.. C'était sale.. On était sous le feu ennemi et on ne savait pas d'où provenaient les tirs. Un petit caporal du groupe prit peur. La pression que chaque balle apportait contre les parois qui nous servaient de défense, grandissait. Au final il commença à courir sur la gauche, endroit ou nous étions mis à couvert avant que le déclenchement d'une autre détonation viennent voiler la parcelle de soleil que nous pouvions avoir. Il s'en suivit d'une onde de déflagration, et encore un noir absolu...

Recrue, soldat...:
Les tenues leur avaient été fournies. Elles étaient confortables. Les premiers cours étaient aisés. Les autres beaucoup moins. Chaque soir, North prenait dix minutes de son temps libre pour passer un coup de fil, qui devenait un rituel simple, efficace, et réconfortant.
Le père Shannon répondait tout le temps au téléphone. Faut dire que du fauteuil installé devant la télévision avec son septième bourbon en main, le téléphone n'était qu'à un demi-bras de sa portée ce qui annonçait continuellement le rituel du style:
"Mmmh?
- Passe moi Joy.
- Hun' l'enfant d'pute veut causer à la gamine!"
C'était ainsi à peu près tous les soirs, de chaque jours qu'il passait au sein de la base. Il lui demandait continuellement comment elle allait, ce qu'elle avait fait, ce qu'elle avait découvert. C'était ainsi, c'était tout ce qu'il y avait de plus important. Le temps ne passait pas plus vite, mais il paraissait meilleur après chaque appel.
Il se passa deux années dans lesquelles il ne fit que s’entraîner au combat. Les paies arrivaient à l'heure. North ne vivait pas aisément, mais modérément, se permettant quelques achats pour le plaisir.
Puis il entama pendant ses deux semaines de repos, un retour aux sources qui néanmoins lui manquaient. North était au courant de la tournure qu'avaient pris les événements, le quartier était devenu invivable, son père buvait désormais à outrance, dépensant la moitié de sa fortune dans les alcools plus néfastes les uns que les autres. Il pensait à ça en revenant à bord de son nouveau Chevrolet K5. Un bon off-road comme il les aimait. Il datait de 1972, mais un très bon modèle pour ce qu'il avait à donner sur la route. Led Zeppelin dans la voiture, sur un lever de soleil des plus majestueux, revenu chez lui, à un dizaine de mètres de la porte. Comme à son départ.



...frère, combattant...:
Il s'approcha de nouveau vers la porte de la vieille baraque qui commençait à connaître les mêmes ravages que l'alcool. Il déposa son sac militaire à terre, venant soupirer un large coup. North était différent de son départ. Il avait acquis de l'expérience, il possédait une barbe entretenue, un teint de peau plus bronzé qu'à son départ. Il souriait. Il avait acheté sur la route un chapeau et une paire de lunettes d'aviateur qu'il avait enfilé sur la route. Ça lui donnait un style plutôt correct. Une Marlboro entamée en bouche, un sourire en coin de lèvre. Un bel homme entre autres. Il vient finir son soupire, venant toquer à trois reprise sur le pan de la porte. Elle s'ouvrit quelques instant après, dévoilant sa mère, blessée, un coquard à l’œil, quelques traces au niveau de l'avant bras. North vint laisser quelques secondes de silence, regardant au travers de ses lunettes les coups qui lui avaient été portés. Il ne se fit pas prier pour entrer, venant traverser la salle où ils avaient l'habitude quelques années avant de manger, il se dirigea vers le couloir, venant appeler à plusieurs reprises le nom de sa petite sœur. Joy. Joy! Le patriarche de la famille observa la scène bourbon en mains tandis que le jeune homme remuait la maison à la recherche de sa sœur. Il ouvrit sa chambre, laissant place à un grand silence. Il vit sa soeur en train de prier, il s'arrêta même dans son élan, lui laissant terminer ses phrasés. Puis vint l'embrasser, en lui disant que tout ira pour le mieux à présent. Il vint se redresser, lui ajoutant avec un sourire assuré, qu'il espérait qu'elle priait aussi pour leur père.
Il vint se retourner, regardant sa mère, un sourire sur les lèvres, puis il avança vers elle, sans daigner lui parler avant de se diriger vers le canapé, laissant place au silence coupé en rythme de ses chaussures approchant de son père. Il le regarda comme le vieillard vint lui adresser un regard égal. Il vint saisir le verre de bourbon de son père, le regardant quelque peu. Il releva les yeux sur le porc qu'il était devenu. D'un geste simple, le verre balaya toute la salle à manger, venant se fendre sur le mur, finissant sa course contre le carrelage sali par le temps. L'homme se releva de colère, venant envoyer une droite vers North qui ne bougea pas. Il retira longuement ses lunettes, venant les placer sur le chapeau, avant qu'il vienne l'enlacer, comme tout bon enfant serait heureux de revoir ses parents.
Son père s'agrippa venant verser toutes les larmes de son corps. Ce qui en abouti sur un beau cliché. Le soleil traversait désormais la salle à manger, la porte d'entrée toujours ouverte. Le vent vint souffler dans la maison, balayant l'épaisse poussière qui y résidait depuis bien des années. Et dans ce même élan, North vint saisir son arme qu'il possédait à l'arrière de son ceinturon. Se reculant de son père qui semblait heureux, venant appuyer sur la détente. Le regardant dans les yeux, avant qu'il ne s'écroule face contre terre. Il en était fini de ses années de terreur imposée par un vieux sombrant dans l'alcool à la perte de ses terres. Tout serait différent désormais.



...protecteur insolant...:
Tout serait différents ou du moins pour ce qu'il en serait du sort de sa famille. Il lâcha mécaniquement son Glock 22, venant s'agenouiller à côté du cadavre, le regardant, la larme coulant à l’œil droit. Il vint par la suite plonger sa main au niveau de la chaînette qu'il avait autour du cou, l'arrachant. Cette dernière avait la croix chrétienne qui pendait légèrement. North retourna son défunt père, venant porter son index et majeur droit sur la plaie béante du front. Il les posa dans le sang encore liquide, puis vint les porter sur son front, formant un signe de croix et déposa le reste du sang sur la croix elle-même de sa chaînette, qu'il porta par la suite autour du cou, venant saisir le cadavre avec quelques difficultés. Il se redressa et l'emporta à l'arrière de la demeure, vers le jardin, sans se soucier de Joy ou de sa mère. Il creusa trois heures durant lesquelles il ne s'arrêta pas. Il déposa par la suite le corps dans le trou et vint le refermer durant une petite heure, sans avoir lancé un regard ou une parole vers la maison. L’Ode des Défunts. Ils auraient pû entrevoir ce spectacle tragique, émouvant et rédempteur comme une Ode. Il se redressa finalement, entrant de nouveau dans la maison. Ressortant par la porte d'entrée qui n'avait d'ailleurs jamais été fermée. Le voisinage était absent. C'était définitif. Ils savaient que quelque chose c'était produit mais ils ne s'en souciaient plus. Ils préféraient garder leur petit coin de vie comme il était. Une fois arrivé devant son 4x4, il saisit un sac qu'il vint porter dans la maison, sur la table à manger. Il l'ouvrit en présence de sa mère qui resta bouche bée. Lorsqu'il ajouta que cet argent était tout ce qu'il avait emmagasiné ces deux dernières années, qu'elle devait prendre Joy et partir d'ici. Elle ne sembla pas approuver, ni refuser. Il referma le sac, qu'il tendit à sa mère qui vint le prendre comme elle le pouvait. Il lui conseilla avant de récupérer l'arme d'aller voir un médecin pour les coups qu'elle avait reçu. Il était midi douze. Il faisait beau. North quitta pour la seconde fois la demeure, adressant surement un dernier regard vers sa petite sœur.
Il ne se dirigea pas vers son véhicule. D'ailleurs on pouvait l'apperçevoir ranger l'arme à l'arrière de son ceinturon. Il descendait la rue vers les quartiers afro-américains. D'une allure déterminée. Certains le regardaient par la fenêtre, c'était par commérage. Encore une fois.. Les messes basses faisaient résonner les oreilles du jeune homme à l'allure fière.



...homme détesté...:
Il arrivait à entendre les basses que lâchaient les voitures de type low-rides vers sa droite. C'était là qu'il devait aller. Il avançait sans freiner le pas, observé de plus en plus comme une créature, une chose. Les afros étaient de sortie, squattant devant chez eux, entre deux joints, observant le "cul-blanc" qui se dirigeait dans un endroit en particulier. Il ne le remarqua pas de suite, mais North ne se voyait pas freiné dans sa marche, alors qu'ordinairement, il aurait fait les quatre premiers mètres dans l'allée qu'il se serait vu braqué ou battu à mort pour avoir oser défier les gars du hood comme ils disaient.
Il avança en plein milieux de la rue. La musique devenait de plus en plus forte, offrant une sensation de puissance face aux autres n'osant pas bouger, ou ne daignant pas bouger surtout. Il s'avança encore, venant tourner sur la gauche par la suite. Une demeure enfumée par les différents joints qui passaient probablement de bouche en bouche. C'était celle-ci. La cause d'un grand nombre de problèmes. North avançait toujours. Connaissant ses limites. Il savait comment les deux chiens de garde réagiraient. Il avançait toujours, arrivant à une cinquantaine de mètres de la maison. Il vint dégainer son Glock. Le tenant de la main droite, continuant de marcher. Evidemment ça ne pouvait pas manquer, les deux gros ont commencés à avancer vers lui. Ils n'avaient pas l'air d'être armés, ça tombait bien, lui il l'était. Il leva son arme au niveau du regard du gros de droite, venant appuyer sur la détente, lors d'un gros coup de basse sortant de la maison. Le second commençait à courir en direction de la demeure. North accéléra le rythme jusqu'à le rattraper. Il le plaqua comme aux entraînements à l'armée, venant faire ricocher la tête du gros restant contre le bitume, suivit de deux détonations à l'arrière de son crâne. North vint regarder derrière lui. Tout le monde semblait croire que c'était impossible d'arriver jusqu'à Johnson père.

Il se redressa, heureux en un sens, et avança vers la maison blanchâtre d'un bois décrépit. Il arriva devant la porte. Trois coup sur cette dernière de sa main gauche, venant par la suite saisir le palet de criquet qui se trouvait à sa gauche. La poignée tourna, un homme d'une vingtaine d'année se dévoilait au travers de l'ouverture. Le palet passa convenablement dans l'ouverture, venant bloquer sur le front du gamin. Il recula de deux pas, suffisant pour une balle unique dans le cortex cérébral. North entra, trois hommes vinrent se redresser levant les mains, il ne fit rien, il regarda juste dehors leur faisant un signe. Ils s’empressèrent de sortir en courant. L'un d'entre eux venait d’extirper son téléphone, et ce n'était surement pas pour la police. North avança vers le couloir se présentant à sa gauche. Trois portes. L'une d'entre-elle est ouverte. C'est impossible qu'il soit dans cette pièce. Le genre de poisson qu'il représente aime l'intimité. Il se glissa longuement devant, il avait raison, personne hormis une femme et un afro défoncés à l'héro. Il avança encore. Une porte à droite et une en face, les deux fermées. Celle d'en face. Il vint l'ouvrir lentement. Se glissant dans cette dernière, ah non, c'était la pièce ou tout était entreposé. Bizarre qu'elle ne soit pas fermée. Celle de droite donc. Il vint armer son pied, donnant un grand coup dedans. Elle céda. Faut dire que les portes n'étaient pas en état vu celui de la maison. Johnson se dévoilait alors, dans un état pitoyable. Le pauvre gamin venait de se manger la porte. Son arme était dans ses mains. Une putain d'arme d'ailleurs. Un bon vieux .357 Magnum. Apparemment remplis que le chien était déjà enclenché.

Il recula alors. North avança, le braquant au niveau du visage. C'était la fin de partie. Celle qui dura vingt-trois ans. Il tira dans la tête de l'homme, venant plusieurs fois presser la détente. Hurlant. Criant. Puis, il releva la tête. Regardant au travers de la fenêtre. D'autre gars venaient de voir la scène. Ils couraient tous vers la maison. Pour certain en sortant une arme, pour d'autre, le poing américain.

Il souriait. Il était content. Serein. Puis se dirigea vers la porte du fond du couloir. Vers la fenêtre qui donnait sur la montée de l'allée. Juste derrière, il y avait un tas d'herbe à environ 40 degrés d'inclinaison. Plutôt facile ce coup. Il emprunta donc l'allée qui se dévoilait au travers des bâtiments, titubant, riant, et accourant vers chez lui, jusqu'à se retrouver une nouvelle fois devant sa maison, essoufflé.



...lâche et meurtrier...:
North lâcha un son rauque de la gorge. Il peinait pour respirer. Il vint porter le regard derrière son 4x4, avant de constater que le monospace familial n'était plus présent. Il vint porter ses clés haletant et hésitant au niveau de la serrure, venant déverrouiller son véhicule avant de s'arrêter net dans son acte. Il vint redresser ses lunettes qu'il déposa sur le chapeau avant de tourner le regard dans le sens d'émission. Il vint se retourner lentement, observant là, Joy assise sur le siège normalement prévu lors des réunions de familles. Là ou son père siégeait précédemment au niveau du porche. Il cru le voir au départ, puis il vint se frotter les yeux difficilement. Il vint d'ailleurs les rouvrir rapidement, réalisant qu'il avait toujours l'arme en main. Il regarda sa sœur, longuement, venant baisser de nouveau les bras, d'un air surpris et interrogateur. Il regarda alors sur sa droite, en direction du quartier chauffé il y'a maintenant 7 minutes. Il reporta rapidement son regard sur Joy, venant s'approcher d'elle, lui demandant ce qu'il s'était passé et pourquoi leur mère était-elle partie sans elle. Il vint sourire, trouvant l'ironie de la bonté humaine à son paroxysme.
Il restait là, à lui sourire avant qu'elle ne décide de se redresser, le double barillet en main, convergeant vers la voiture. Il la regarda s'installer avant de se décider de la rejoindre. Il fit gronder le moteur avant d'entamer la marche arrière s'arrêtant sur un détail. La lueur rougeâtre qui le stoppa pour la première fois, et qui pour la seconde fois l'empêcha de reculer, c'était son crucifix maintenant rouge de sang sec. D'un sang ancien, étant désormais autour d'un canon. Il le regarda quelque peu avant de rire nerveusement, ayant pensé à toute l'absurdité dont pouvait faire preuve cette journée. Il regarda le compteur du véhicule. Il s'arrêta sur l'heure. Trois heures trois de l'après midi. Il devait avoir rejoint la départementale il y à une bonne demie heure déjà. Il regarda une dernière fois le jardin, en direction du frêne que constituait désormais la tombe de leur père. Iggy Pop venait de se finir, un autre morceau prit là relève. Une fois sur la route, il vint saisir d'une main son paquet de cigarettes, après avoir remis ses lunettes et retiré son chapeau. Le vent venait s'engouffre dans l'arrière de la voiture, laissant entendre le frottement du vent contre la carrosserie. Le soleil était à un peu plus de son zénith, il faisait chaud. Il vint regarder de temps à autre dans le rétro. Histoire d'affirmer qu'ils n'étaient pas suivis. Il vint par la suite allumer sa cigarette d'un même geste mécanique, venant tirer quelques lattes dessus, remettant son paquet sur la boite à gant du véhicule.
D'ailleurs sur cette boite à gant, il y avait un carte des états unis suivit de la photo d'une femme. Son Glock déchargé était lui aussi présent sur ce dernier. On pouvait à peu près connaître les choses importantes dans sa vie. Nul en géographie, avec une femme dans le coin de la tête. Qui on ne sait pas, et même si c'était le cas, qui le saurait. Et pour finir, un homme averti en vaut deux, sauf que là... C'était à peu près ce qu'il lui traversait la tête lorsqu'il regardait son attirail.
Il vint sourire niaisement, avant de lâcher un rire mélangeant le soulagement et la quiétude. Deux heures de routes c'était déjà suffisant pour se permettre de lâcher un rire dans une situation telle qu'elle.

Il roulait vers le nord-oest. De nouveau sans argent, hormis le fond de son portefeuille, et sa sœur qui semblait sûre de ce que l'avenir pourrait leur offrir. Il tirait sur sa cigarette, contemplant l'horizon qui se dévoilait au fil des litres qui se vidaient dans le réservoir. La discussion précédent le moment avec sa sœur l'avait convaincu.

Ils trouvèrent un appartement sur Wilmington. North travaillait de droite à gauche sans tellement prendre le temps de se reposer. Il était toujours de réserve au sein de l'armée. De temps à autre il entendait les rumeurs sur leur famille que les commérages avaient désormais déformé la réalité. Un fils camé ayant apparemment tiré sur son père après une engueulade, qui descendit pour tenter le génocide sur les afros-américains, avant de prendre sa sœur en otage, laissant une mère indigne à la rue.
Un soir, alors que North rentrait de son boulot de substitution sur les trois autres qu'il avait en parallèle, il remarqua un détail qui l'interrogea. La cross' de Joy' n'était plus devant l'appartement. Il vint tenter d'ouvrir la porte, cette dernière étant censée être fermée. Il l'ouvrit sans difficultés venant prononcer le mot de sa sœur ne semblant pas savoir où cette dernière pouvait être pendant une petite heure. Avant qu'il ne vienne ressaisir le vieux Glock de trois années plongé sous la masse de vêtements présents dans une petite malle.



...pressé...:
North empoigna son arme, venant la remettre à l'arrière de son ceinturon, venant par la suite accourir, saisissant son gilet, vers l'extérieur. Il vint s'arrêter une demie seconde vers l'emplacement ou se garait habituellement Joy, remarquant les traces de démarrage se diriger vers le sud, en direction de la départementale d'ou ils étaient provenus auparavant.
Il saisit ses clefs, venant pénétrer dans le Chevrolet avant de démarrer au quart de tour. Le démarrage fut bruyant mais pas anodin dans cette petite allée. Il retrouva la route pour Lynchurg. En espérant qu'elle n'ait pas fait de conneries. Le moteur du 4x4 était à son maximum, et heureusement que la route traçait sa ligne droite, il n'aurait pu se permettre de rouler aussi vite, prêtant peu d'importance au sens de circulation. Il esquiva de temps à autres de justesse un poids lourd qui se serait engouffré à coup sûr sur le bas fossé si il ne braquait pas au dernier moment. Le compteur affichait les 160km/h, il regardait continuellement le cadrant de sa montre, espérant soit la rattraper en route, soit espérant la retrouver où il le pensait.
Il arriva après quelques temps devant l'ancienne demeure familiale, venant observer le vide et le temps qui s'était imposés. Il descendit rapidement, venant enfoncer le portail du jardin qui pourrissait depuis bien des années, se dirigeant vers la tombe en courant, mais rien. Elle n'était pas là.. Il tourna le regard, droite, gauche. Il recula, rejoignit son véhicule. Une détonation. Plus haut. L'église? C'était apparemment l'église, North vint saisir son arme remontant la rue à toute enjambées. La population caucasienne dans c'coin avait encore baissé. Il remonta l'allée, qui débouchait vers l'église à laquelle Joy se rendait souvent lorsqu'elle était plus jeune. Il remarqua une nuance de lumière rouge et bleue sur les dernières maisons, signifiant une présence de la police. Depuis quand ils se seraient déplacés par ici.. Aucune importance, il avança, prenant soin de rengainer son arme. Puis vint observer le spectacle de loin, remarquant une personne particulière. Un policier, .357 magnum en main, venant le placer dans les pièces à convictions. Cette arme, était celle de Joy vue de loin. Et la suite ne se fit pas attendre. Il vit sa petite sœur embarquée par les forces de l'ordre. Il vint piétiner sur place, ne sachant quoi faire, regardant tout ce merdier avant d'avancer, le chapeau sur la tête, et la veste relevée au niveau du col. Il s'approcha sans qu'on le remarque, observant un peu plus loin une scène macabre d'un abbé descendu comme un vulgaire porc.
North extirpa alors une cigarette, qu'il alluma avant de se faire accoster par un agent qui l'avait prit pour un sheriff. Une meilleure couverture. Il pouvait tout entendre d'où il était. Et North, lui, jouait le jeu, hésitant entre trop regarder sa sœur, ou trop peu, ne sachant que dire, ni que faire.



... et mort.:
A la suite de l'arrestation de Joy, North se retrouva seul. Il contempla le fond de l'appartement, avant de lâcher un soupire. On pouvait entendre dans le fond sonore de la nuit les voitures passer, et repasser. Rien n'était plus douloureux que la solitude. Il était assis là, sur le fauteuil. Le visage à demi éclairé par la lumière de la lune. Il vint se redresser lentement, regardant par la suite ses mains croisées desquelles pendait le crucifix de son père. Il releva la tête, regardant en dehors de l'appartement. Son visage était divisé en deux comme son âme. La partie sombre laissait entrevoir son œil droit, perçant le noir. Laissant afficher un sourire sur son visage, tandis que la partie éclairée laissait entrevoir un homme triste, dont la seule pensée allait vers sa sœur qui se retrouvait entre quatre murs. Il vint saisir alors son téléphone, appelant une personne dont il eu le souvenir. Puis sorti de la pièce avant de se diriger vers son K5, le chapeau et la veste en cuir sur le dos. Il disparu dans l'horizon, laissant l'appartement ouvert.
Il arriva alors quelques heures plus tard devant Will. Ce dernier semblait l'attendre et derrière lui se dévoilait de nouveau la base militaire dans laquelle il eut ses deux premières années de formations, ainsi que trois autres années qui l'attendaient. Trois longues années desquelles il ne pourrait par la suite, jamais oublier.

Ils avaient reçu le briefing. La chose était simple. Ils étaient une petite dizaine. Et à chaque fois, leurs excursions étaient une réussite. Ils ne perdaient jamais un élément. Ils s'étaient soudés pendant deux ans. Ils n'imaginaient pas se voir donné un nom. La meute. Les chiens de guerre. C'était leur marque de fabrique. Chacun connaissait son rôle. Will était expert de déminage. North, le meilleur en soutien. Duke s'occupait de ses muscles. Steven de la couverture lointaine. Les autres... Les autres assuraient tout comme eux la réussite de la mission. Ils n'auraient jamais pensé que leur dernière année serait des plus difficile. La guerre d'Irak en à fait perdre quelques uns et Will était aux commandes. Tous les soirs d'ailleurs, North avait pour habitude d'appeler sa sœur. Sauf qu'a présent, il priait pour elle. Les choses avaient mal tourné. La reco' s'était apparemment planté dans les coordonnées et juste après que Will ait manqué de se faire sauter le caisson par une mine, une frappe d'artillerie leur arriva en plein dessus. En l'espace d'un instant tout venait de foirer. Le souffle de l'explosion projeta North à terre, et causa l'effondrement de la façade qui lui arriva sur la jambe droite. Il était bloqué. Elle faisait mal cette façade. La première frappe venait de se terminer.. Les civils insurgés convergeaient vers eux les armes en main, tirant de toutes part. Puis une seconde frappe. Plus proche encore. Plus violente. North se vit tiré des décombres avant qu'il ne tombe dans les vapes. Quelque chose venait de faire mal. Très mal. Et son corps n'avait pas supporté le choc.

Tous ces morts... Tous ces blessés, ces rapatriés de toute urgence. Ce sang rouge. Le soleil et la chaleur lui donnait une odeur dégueulasse... A en gerber... Je ne sais même pas si je m'en sortirai... Je ne sais même pas ou je suis... On est là. En Irak.. A souffrir... C'est ça... L'enfer..? J'ai jamais été un bon pratiquant... J'ai putain de mal à l'abdomen.. Duke est à terre. Il se tient le genou comme un porc... Ça tire.. Ça gueule... Trois ans... Joy'... J'ai peur de ne pas être là à ta sortie.. Je te l'avais promis.. D'ailleurs j'crois pas que je pourrais t'appeler ce soir.. C'est con hein... Toi qui me disait béni... C'est bête de remettre ainsi la parole d'une âme pure.. Je sais pas trop quoi dire... Je parle tout seul.. Et j'en ai rien à carrer... J'me sens partir, peut être aurais-je pu finir ainsi avec le sourire... Mais je m'inquiète.. Qu'est-ce qu'il se passera après? Hein...


Dernière édition par North Shannon [Effy] le Sam 24 Mai 2014, 16:49, édité 13 fois
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5743
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Ven 16 Mai 2014, 11:00
Mise à jour du background, et ajout des deux premiers chapitres.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5743
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Ven 16 Mai 2014, 15:23
Merci Elliot du commentaire. Ajout de deux nouveaux chapitres. Bonne lecture!
avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 20
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Ven 16 Mai 2014, 19:10
Niiiice tout ça ! En attente de la suite. ;)


avatar
Membre 3
Membre 3
Date d'inscription : 15/12/2012
Messages : 1414
Age : 22

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Sam 17 Mai 2014, 03:00
Sort la suite viiiite! J'adore ce background, un de tes meilleurs à mon avis, malgré que tout les autres soient très bons aussi.  :)
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5743
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Sam 17 Mai 2014, 21:10
Ajout de quatre nouveaux chapitres plutôt longs (après addition des deux leeel)
"Recrue, soldat..." & "...frère, combattant..." & "...protecteur insolant..." & "...homme détesté..."
La phase finale arrivera quand je le voudrai.
avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 20
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Sam 17 Mai 2014, 22:57
Très joliment racontée cette phase d'action, surtout l'instru' qui va avec.


avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5743
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Sam 17 Mai 2014, 22:59
Merci bien! J'attends que tu continues de ton côté pour enfin finaliser le chapitre. ;)
avatar
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 18/11/2012
Messages : 3596
Age : 20
Localisation : Verizon Center

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Sam 17 Mai 2014, 23:19
Ouais, j'vais tenter quelque chose que tu trouvera, je l'espère, sympathique.


avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5743
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Dim 18 Mai 2014, 01:24
Nouveau chapitre. "...lâche et meurtirer..."
Annonçant continuellement une suite.
Bonne lecture.
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5743
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Dim 18 Mai 2014, 11:12
Ajout d'un nouveau chapitre: Pressé. Enjoy!
avatar
Leader Staff
Leader Staff
Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 5743
Age : 23
Localisation : Catalunya.

Informations InGame
Prénom_Nom: Ethan_Kaulins
Voir le profil de l'utilisateur

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

le Sam 24 Mai 2014, 16:50
Rajout de la finalité de la première partie du background. Chapitre: ...et mort. + Monologue.
Enjoy, et à plus tard sur la suite :D
Contenu sponsorisé

Re: North Shannon - Ode to the fallen [Part.1]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum