Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 20/04/2012
Messages : 11
Voir le profil de l'utilisateur

Background Mark Carterson

le Ven 29 Mar 2013, 17:11




Partie 1: "..Bad Guys came.."

Mark Carterson est né le 20 mai 1967 dans un petit Village du Massachusetts, en même temps que son frère jumeau Joe.
Deux mois après leur naissance, leur mère parti avec un fermier du village voisin, laissant leur père, Jack, seul, sans travail avec deux enfants à charge. Jusqu'au 6 ans des jumeaux tout se passa parfaitement bien, même si les repas n'étaient jamais bien consistant et que l'alcoolisme de leur père leur valait des roustes régulière.

Tout se passait donc bien jusqu'à ce jour de juillet 1973.
Mark et Joe jouaient avec le chien de la famille pendant que leur père était absent lorsqu'un homme arriva dans la cour de leur ferme au guidon d'une Harley Davidson FL 1965. Il descendit de la moto, et se dirigea droit vers les enfants.
"Mark, Joe ? C'est ça ? Les enfants j'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer.. Moi et votre père on...essayait de gagner un peu plus d'argent quand des méchants se sont ramenés. Il va falloir que vous veniez avec moi, je l'ai promis à votre père. Nous quittons les Etats-Unis"
Les enfants ne comprenant pas vraiment cedont l'homme parlait opposèrent tout d'abord une faible résistance mais devant l'insistance de cet homme barbu au fort accent Irlandais, il se laissèrent faire, sans compter le fait que cet homme n'avait pas l'air aussi enclin à la boisson que leur cher père. Ils roulèrent jusqu'à Boston où ils prirent un ferry direction Galway, en Irlande.


Jack Carterson fut mis à mort le 15 aout 1973 pour attaque à main armée et meurtre d'un représentant de la loi.





Partie 2: Beer, bikes and pipes (*)


[center]Les jeunes Carterson fraichement arrivés passèrent le reste de leur enfance à Galway, soit 8 ans, chez une femme qu'ils appelaient "Tante Aileen". Il n'allèrent pas à l'école, Aileen s'occupant de leur éducation, à savoir leur apprendre à lire, écrire et à compter. L'homme qui les avait amené en Irlande avait disparu du jour au lendemain, sans même donner son nom. En 1981, année de leur quatorze ans ils décidèrent de partir pour Dublin, pour trouver du travail. Tante Aileen accepta de les y conduire, non sans une certaine réticence cependant. Arrivés à Dublin, elle les déposa devant un bar devant lequel les enfants reconnurent une moto parmi la dizaine de garés.
Le vieil Irlandais était bien là, et les regarda arriver d'un oeil bienveillant.
"J'espère que vous aimez la plonge les gosses. Et vous pouvez m'appeler Bill."

Mark et Joe travaillaient donc à la plonge dans ce bar, pour une paie de misère mais logés et nourris. Il ne leur fallut pas beaucoup de temps pour comprendre que ce bar était celui d'un club de bikers plutôt connu en Irlande: Le Vikings Motorcycle Club.

Ce club avait connu ses débuts dans les années 70 en Angleterre, à Sussex, sous le nom de "Hells Angels Vikings M.C", n'ayant pourtant aucune affiliation avec les Hells Angels, et pour garder son indépendance, il changea de nom après une réunion avec les Hells en 1980. De nombreux heurts eurent lieu après cette réunion, expliquant pourquoi Hells Angels et Vikings ne s'aiment pas.

Tout cela ils l'apprirent avec Bill, qui était alors VP du club, ils travaillèrent cinq ans au bar, sans jamais rien demander, buvant sans modération, rencontrant les filles faciles de Dublin, Joe apprit à jouer de la cornemuse au plus grand plaisir du MC irlandais. Mark de son coté apprit la boxe anglaise avec le Sgt at Arms du Club, Echtach. Echtach n'était d'ailleurs pas son vrai prénom, mais le prénom que cet homme s'était lui même donné, qui est un vieux prénom Irlandais signifiant "qui donne la mort".

En 1987, le président du MC, Edbert "Wild" O'Brian, proposa aux deux frères, pour leurs six ans de bons et loyaux service de devenir prospect, chose qu'ils acceptèrent allégrement.


Et ils commencèrent leurs activités à la limite du légal, Joe s'occupait souvent de régler les différents avec le voisinage, ayant un talent pour la parlotte, tandis ce que son frère d' 1m95 pour 100 kg se tenait derrière, prêt à frapper. Les frères étaient indissociables, toujours ensemble, dans les bagarres de pub comme dans leurs premier ride lorsque Bill participa à l'achat de leurs premières motos. Après deux ans en tant que prospect ils furent admis comme Original Members, cependant le président leur expliqua qu'il aurait réellement souhaiter leur donner une promotion mais qu'aucun poste n'était disponible.
Les deux frères n'ayant pas énormément d'ambitions cela ne leur posa pas de problèmes.. Tout aurait pu continuer dans la joie des larcins sans gravité et dans l'hébriété s'il n'y avait pas eu ce jour de mai 1991.
Ils roulaient avec Bill, en direction d'une brasserie qui venait d'ouvrir lorsqu'une dizaine de voiture de police les interpella. Joe et Mark furent menottés et mis de coté tandis qu'un homme entre deux âges sortait d'une voiture banalisée.

"Alors Billy L'Irish, on se souvient de moi ? J'avais pas eu le plaisir de te donner mon nom, Hank Teller. Haha mon vieux, 18 ans de cavale t’ont pas réussi. Tu te rappelles de moi ou pas l'bouffeur de patates ? 1973, Federal Bank of the Massachusetts, ça te dit quelque chose ? Un braquage avec un tocard à moitié ivre. Un tocard qui tue mon collègue et ami US Marshall. Toi qui t'enfuis. Ce tocard, on l'a fait payer haha, ouais, t'aurais vu la bave au coin de ses lèvres quand il est passé sur la chaise, un vrai bovin. Et devine quoi l'ami, j'ai pris du grade, je bosse pour Interpol maintenant, et depuis un bout de temps en fait. Suffisamment de temps pour pouvoir m'accorder les droits sur une affaire non prioritaire.Tu vas payer saloperie d'Irlandais, je t'arrête pour attaque à main armée et complicité de meurtre d'un représentant de la loi. Vous pouvez laisser partir les deux autres abrutis, il ne me sont d'aucune utilité."

Après l'arrestation de Bill, Mark et Joe n'eurent plus qu'une idée en
tête. Se venger. Et pour ça ils étaient prêt à tout. Et le Prez' était
prêt à les aider. Ils contacta un membre de l'IRA qui avait beaucoup de
contact aux Etats Unis et moyennant finances, en quelques mois, ils
obtinrent l'adresse de Hank Teller.

Le temps de préparer le départ, et les deux frères partirent pour les Etats-Unis.


Partie 3: The Boys are Back





Les deux frères débarquèrent à Boston sans problèmes, récupérèrent leur motos qui arrivaient quelques jours après par ferry, puis se mirent en route. Le plan était simple, l'attendre derrière un rocher qui longeait la route par laquelle il rentrait tous les jours du bureau, et l'assassiner avant qu'il rentre chez lui, pour éviter d'avoir à faire à sa famille. Ils avaient réussi à se procurer une herse de police, utilisés pour stopper les fuyard, auprès d'un flic verreux de Boston.

Le jour J , 14h16, Hank roulait à plus de 130 km/h sur cette petite route, lorsqu'il roula sur la herse, perçant ses pneus, son 4x4 fit un tonneau avant de s'immobiliser, les deux frères n'eurent même pas à démarrer leur motos pour arriver près du véhicule. Mark se chargea de casser la vitre avant et d'extirper Hank, il le tira à coté de la route. Joe sorti un M9 sans numéro de série équipé d'un silencieux, et pointa la face de Hank. Hank reprit ses esprit, regarda les deux frères au dessus de lui et le canon du 9 mm. Il comprit. Il regarda Joe et il éclata de rire.

Son rire fut bref, la balle de M9 rapide.

Ce que ne savaient pas les frères Carterson c'est que si Mr Teller roulait si vite sur une si petite route ce n'était pas pour rien. Si Mr Teller rigolait grassement avant de d'expirer son ultime souffle ce n'était pas pour rien. Sa femme avait appelé le commissariat de Boston, un paysan bourré s'était introduit chez eux et la menaçait, elle et son fils avec un fusil à double canon. Hank avait pris les devants, mais ses collègues le suivaient. Au moment ou Joe appuyait sur la gachette, 3 voitures de patrouille de Boston se dirigeait vers la maison. 3 voitures dont les occupant virent deux hommes dont un armé tirer à bout portant dans la tête d'un Inspecteur d'Interpol. Il s'arrêtèrent peu avant la herse, sortirent de leurs voitures, arme à la main.
Joe ne comprit pas, entendit les sirènes trop tard, et, tétanisé par la panique ne lâcha pas son arme.
Mark eu juste le temps de se jeter à terre tandis que les officiers de police faisaient feu.


Tirs après tirs les balles perforaient le corps du frère de Mark, brisant les os, perforant les organes. Ca ne s'arrêtait pas. Lorsque le corps sans vie de Joe toucha le sol, sa propre mère, s'il en avait eu une qui s'était occupé de lui, ne l'aurait pas reconnu.

Mark fut arrêté et jugé. 15 ans ferme pour complicité, ce qui en soit était plutôt une chance au vue du système pénal américain. Après sa sortie de prison il enchaina les petits boulots sans intérêt et finalement, il partit s'installer à Los Angeles, vivant au jour le jour, dormant dans des bars ou dans des squats en essayant de faire un maximum d'argent ayant pour seuls bien sa moto (une Ural Wolf de 1998) et une Honda Civic Hatchback.




avatar
Membre 5
Membre 5
Date d'inscription : 06/07/2012
Messages : 6713
Age : 20
Localisation : Avengers Tower

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Background Mark Carterson

le Ven 29 Mar 2013, 17:55
J'aime toujours retrouver l'esprit "MC" dans les background. L'histoire m'a plu en tous cas. ;)




Divided we fall.
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 07/08/2012
Messages : 3120
Age : 22

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Background Mark Carterson

le Ven 29 Mar 2013, 19:26
Belle histoire , manque un peut de couleur.
avatar
Date d'inscription : 20/04/2012
Messages : 11
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Background Mark Carterson

le Ven 29 Mar 2013, 20:26
Merci pour vos réponses, et pour la couleur et la mise en page, je suis vraiment une bille c'pour ça que c'est moche. Bon et vu que j'ai pondu tout ça d'une traite j'ai pas vraiment cherché à m'en préoccuper, j'éditerais probablement pour embellir tout ça.
Contenu sponsorisé

Re: Background Mark Carterson

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum