Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 07/10/2012
Messages : 40
Age : 22
Localisation : Belgique
Voir le profil de l'utilisateur

~ La Vida Loca ~

le Ven 28 Déc 2012, 18:51



Clara est née à l'hopital d'une ville peu connue, Villa Joyosa qui se situe à 32 km au nord-est d'Alicante, en Espagne. C'était en 1997, le 18 octobre. Sa mère, Carmen Garcia et son père Antonio Gomez vivait dans un appartement, dans le vieux quartier de "La Villa".
Spoiler:


Les petites maisons ou plutot style d'appartements, appartenaient aux pécheurs du village, ce sont des maisons très petites, et comme les façades n'avait pas de couleurs (ce qui permettait aux pécheurs de payer moins d'argent lors de la construction) c'était eux, avec le restant de peinture qu'ils mettaient sur leur bateaux qui peignait leurs maisons, d'où les couleurs vives de celles-ci.
Ses deux parents étaient espagnols, et fier de l'être, dans un village où la bonté et la solidaritée compte beaucoup pour tout le monde, Clara n'aurait jamais pue s'attendre, à ce que son enfance soit aussi terrible que ce qu'elle l'aurait prévu.




On va pas vraiment appeler ça une enfance, mais plutôt une "pré-adolescence". Clara, à ses 7 ans aimait trainer dehors avec ses amies, enfin, au début elle aimait, puis à commencer à se lasser, elle qui prefèrait rester avec son voisin, Pako qui avait 2 ans de plus qu'elle et qui était fan de l'équipe de Barcelone. Il jouait très bien au foot, et ce sport commença à frapper Clara, comme un déclic, comme si elle était destinée pour ça, elle s'entrainait avec Pako, dans les petites rues du quartier, à jouer au foot, d'abord la moitié de journée, puis après toute la journée, jusqu'à rentrer très tard durant la nuit. M'enfin certe, à cet âge là, les parents commencent à laisser leurs enfants jouer avec leurs amis jusqu'à l'heure du repas (N.B. : En Espagne, étant donné le climat, les repas et réveil sont décalés de 2 voir 3 h comparée à la France, l'école débute à 9h/10h, et les repas du soir se font à 22h/23h), sans se soucier du danger, qui les approchait, petit à petit.
Et petit à petit, Pako grandissait, et possédait un cercle d'amis plus grands que l'âge de Clara, mais malgré tout, elle resta à jouer avec eux. D'où elle gagna une mentalitée de garçons, on va dire.
Un soir, durant un match de foot très serré, des adolescents arrivèrent sur le terrain, et commençèrent à jouer avec le ballon des enfants, sans leurs rendre, en se fesant des "passe passe". Jusqu'au moment où Clara, qui n'avait peur de rien (jusqu'à ce jour là) s'interposait, et repris le ballon d'un des jeunes caïds. C'est dès ce moment, cet acte, cette minute que la vie de Clara allait vraiment changer, pour si peu, oui. Les grands proposèrent de faire un match face aux petits, si ils gagnaient, ils leurs donneraient des trucs et astuces, ou leurs demanderaient des petits services où ils récolteraient de l'argent, ou des petits quelques choses. Ces grands pensaient qu'ils allaient gagner facilement, malheureusement pour eux, plus facile à penser, qu'à faire.
Le match se termina, aux environs de 3h du matin (c'était un vendredi soir), par une victoire de 18-12 pour les "petits". Ce qui fit que le lendemain, au matin, un rendez vous fût donner à tous, et que tout commença pour ces jeunes pleins de rèves d'argents, de bonbons ou de respect.




Clara et Pako, étaient inséparable, comme un couple amoureux, sauf qu'ils ne l'étaient pas, enfin c'était le cas de Pako, pas de Clara. Elle était folle de lui, et lui était folle d'une autre "petite salope à mini-jupes", pour lui Clara était une simple amie, sa meilleure amie! Mais le sujet n'est pas que là. Au départ, c'était des petits trucs facile que les grands leurs demandèrent, où ils gagnèrent des bonbons, ou autres bricoles, mais très peu d'argent. Puis pour finir, c'était de l'herbe, qu'il fallait d'abord refiler à d'autres, puis si ils gagnaient plus que demander le restant était pour eux. Dire que Clara y était accro, c'est trop dire, elle n'était pas toujours à "gratter" sur les pétards de son âme-soeur. Par contre lui, il était pire qu'accro, il disait qu'avec ça il avait l'air grand. Jusqu'au jour où ils devaient revendre 20 gr à un type. Ce type qu'on ne connaissait pas vraiment, duquel on avait jamais entendu parler, mais ce type que sortait avec la "petite salope à mini-jupes". Ce fût le cauchemard pour Pako. Dès qu'il aperçu son "client" avec celle qui (celui-lui) allait devenir la mère de ses enfants, il fit demi-tour et énervé commença à fumer toute la drogue qu'il devait revendre. Biensûr, ce geste n'allait pas avoir de petites repercussions sur sa vie. Du tout même. Le grand, le "chef d'équipe", qu'on surnommait "El Diablo" savait que c'était Clara et Pako qui devait vendre celà, le client mécontent s'en plaigna à Diablo. Et Diablo (d'où son nom diabolique) chercha Pako et Clara afin de les punir de leurs actes. Il lui fallait pas beaucoup de temps pour les retrouver, à l'aide d'un flingue pour les menacer, dans une petite ruelle. Pako venait de réaliser son acte quand il avait le flingue sur sa tempe et que Diablo lui hurlait dessus. Tremblant biensûr, c'est Clara qui dû inventer une excuse, comme quoi c'était elle qui l'avait consommer. Diablo rangea son arme, l'air tranquille, zen, alors qu'en faite il ne l'était pas. Il sorti un couteau, et demanda à Pako de tenir Clara, afin qu'elle ne s'échappe pas. Il planta sa lame dans l'abdomen de Clara, puis se sauva. Pako était triste de son geste, tellement triste qu'il ne savait plus quoi dire. Et il emmena dès que possible, en portant Clara sur le dos la demoiselle devant un commissariat, en expliquant qu'un malhonnète saoul l'avait poignardé.
C'était près du fil de la mort que la cisaille s'était approché, mais par chance, Clara avait étée sauvée, quelques minutes plus tard, elle n'aurait pas survécue. Ce soir là, pensant qu'elle allait mourir, elle avait déclarée à Pako tout l'amour qu'elle ressentait pour lui, toute cette haine qu'elle ressentait quand Pako parlait de l'autre "petite salope à mini-jupes". Et Pako ne savait que dire, il jura à Clara qu'il allait prendre soin d'elle, en l'a protegeant dorénavant, et l'embrassa. Ce même soir là, plutôt nuit, l'on va dire, Pako tenta de retrouver Diablo, pour se venger, pour venger Clara. Il n'avait qu'un simple couteau de cuisine.. Le pauvre fût retrouvé, 3 jours plus tard, dans un viel immeuble abandonné, mort d'une balle dans la tête..

Clara, qui n'arriva jamais à se remettre de sa mort, quitta Villa Joyosa à ses 18 ans, pour partir à Barcelone, faire des études, oublier le passé, enfin tenter de l'oublier.. Ces années d'études dureront 4 ans, jusqu'au moment où elle décida de partir apprendre l'anglais, en Amérique, à Los Santos..


Photo :


Description physique :
Grande (1m78)
Mince (55kg)
Cheveux longs chatains
Yeux bleus

Style vestimentaire :
Casquette
Sweat à capuche ou singlet
Pantalon de survètement
Baskets Nike

Description mentale :
Clara est une fille souvent calme, mais assez drôle quand il fait beau. La plupart du temps, elle est honnète et n'aime pas qu'on lui marche sur les pieds, elle peut être violente quand il le faut, elle peut se défendre. Elle a malgrée tout un grand coeur, elle n'est pas du tout du style méchant. Elle s'entend beaucoup mieux avec les garçons qu'avec les filles, mais ne supporte pas les approches romantiques de ceux-ci.



Dernière édition par Clara_Gomez le Dim 10 Nov 2013, 14:48, édité 2 fois



« On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé. »
Coluche.
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 07/08/2012
Messages : 3120
Age : 22

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: ~ La Vida Loca ~

le Ven 28 Déc 2012, 20:02
Jolie, belle présentation .

Tu va faire une suite après ou pas ?
avatar
Date d'inscription : 07/10/2012
Messages : 40
Age : 22
Localisation : Belgique
Voir le profil de l'utilisateur

Re: ~ La Vida Loca ~

le Ven 28 Déc 2012, 20:18
Oui. :)



« On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé. »
Coluche.
Membre 4
Membre 4
Date d'inscription : 07/08/2012
Messages : 3120
Age : 22

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: ~ La Vida Loca ~

le Ven 28 Déc 2012, 20:29
Clara_Gomez a écrit:Oui. :)

Bien, bon courage pour ta suite =D.
avatar
Membre 5
Membre 5
Date d'inscription : 24/07/2011
Messages : 4597
Age : 20
Localisation : www.cvdr-rp.com

Informations InGame
Prénom_Nom:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.om.net/fr/home/000001/Accueil

Re: ~ La Vida Loca ~

le Sam 29 Déc 2012, 00:01
Pas mal, en attente de la suite.


avatar
Administrateur
Administrateur
Date d'inscription : 29/10/2012
Messages : 5848

Informations InGame
Prénom_Nom: Colin_Mercer
Voir le profil de l'utilisateur

Re: ~ La Vida Loca ~

le Lun 31 Déc 2012, 04:24
Je dois dire que j'aime bien !
La tournure que prennent les événements me plais bien !
Les images sont bien et vont avec ton récit.
Seul bémol à mon gout, ton texte est peux être trop "pavé", rendant un peux plus difficile la lecture.
J'ai hâte d'en connaitre plus !
Qui sais, peux être voir le résultat IG ! :D



"Un RP se veut d’être unique via notre imagination !
Tomber dans la banalité d'un RP type sans chercher à en sortir n'a pas d’intérêt !"




avatar
Date d'inscription : 07/10/2012
Messages : 40
Age : 22
Localisation : Belgique
Voir le profil de l'utilisateur

Re: ~ La Vida Loca ~

le Mer 02 Jan 2013, 17:41
Merci à tous!



« On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé. »
Coluche.
avatar
Membre 1
Membre 1
Date d'inscription : 30/07/2012
Messages : 343
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur

Re: ~ La Vida Loca ~

le Lun 07 Jan 2013, 17:06
Je la trouve bien ^^ :)


Contenu sponsorisé

Re: ~ La Vida Loca ~

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum